Afrique: Rugby - Le Sud-Africain Pieter-Steph du Toit élu meilleur joueur du monde

Dimanche 3 novembre, au lendemain du sacre mondial des Springboks, Pieter-Steph du Toit a été nommé joueur de l'année par World Rugby. Il rejoint Schalk Burger (2004) et Bryan Habana (2007) au palmarès des Sud-Africains récompensés par ce titre prestigieux. Rassie Erasmus est lui nommé manager de l'année et la sélection sud-africaine a été nommée meilleure équipe.

Week-end parfait pour le rugby sud-africain. Samedi 2 novembre, à Yokohama au Japon, les Springboks remportaient la Coupe du monde 2019 en donnant une leçon à l'Angleterre en finale (32-12). Dimanche 3 novembre, au lendemain de ce sacre historique, les récompenses individuelles pleuvent.

« Un immense honneur » pour Du Toit, qui rejoint Burger et Habana

Pieter-Steph du Toit, troisième ligne aile des champions du monde, et son coéquipier Cheslin Kolbe, auteur d'un essai splendide en finale, étaient en lice pour le titre de meilleur joueur du monde, décerné par World Rugby, l'instance qui gère le monde de l'ovalie. L'Anglais Tom Curry, finaliste malheureux samedi, le Néo-Zélandais Ardie Savea, le Gallois Alun Wyn Jones et l'Américain Joe Taufete'e étaient aussi candidats.

C'est finalement Du Toit qui a été récompensé à Tokyo par World Rugby. Le flanker, âgé de 27 ans, n'a pas caché sa joie : « C'est un immense honneur pour moi de recevoir cette récompense. » Il est le troisième joueur des Springboks à recevoir ce titre créé en 2001. Il rejoint deux illustres anciens champions du monde 2007 : Schalk Burger, honoré en 2004, et Bryan Habana, honoré en 2007. En 2018, le titre de joueur de l'année était revenu à l'Irlandais Jonathan Sexton.

Desmond Tutu :« Nelson Mandela sourit depuis le ciel »

Avec Schalk Burger, Bryan Habana et Pieter-Steph du Toit, l'Afrique du Sud est la deuxième nation la plus récompensée au palmarès du titre de Meilleur joueur du monde derrière la Nouvelle-Zélande (dix titres) et devant la France et l'Irlande (deux titres).

« Ça va être une expérience incroyable quand nous allons rentrer (en Afrique du Sud, ndlr). Nous sommes impatients d'être chez nous. Notre pays nous manque tellement », a déclaré Pieter-Steph du Toit. Les champions du monde 2019 doivent arriver en Afrique du Sud mercredi 6 novembre.

Desmond Tutu, prix Nobel de la paix en 1984, a adressé aux maîtres du monde de l'ovalie un message fort : « Vous avez fait bien plus que remporter la Coupe du monde de rugby. Vous avec restauré la conviction d'une nation qui doutait d'elle-même. Quand nous croyons en nous-mêmes, nous pouvons accomplir nos rêves. Notre père, Nelson Rolihlahla Mandela, sourit depuis le ciel aujourd'hui. »

Les Boks au sommet, Erasmus meilleur manager, Ntamack et Scarratt honorés

C'est un carton plein pour les Springboks qui réalisent une razzia sur la plupart des récompenses individuelles de World Rugby, 24 heures après avoir soulevé le trophée Webb-Ellis. La sélection sud-africaine a été désignée équipe de l'année 2019. Avant leur sacre mondial cet automne, les Sud-Africains avaient remporté le Rugby Championship (ex-Four Nations) en août, une première pour eux depuis 2009.

John « Rassie » Erasmus, leur sélectionneur, a été logiquement nommé manager de l'année. Depuis son arrivée en mars 2018, l'équipe nationale s'est redressée de façon spectaculaire, alors qu'elle était à la dérive et accumulait les défaites depuis deux ans. « Je suis très fier de représenter l'Afrique du Sud », a-t-il simplement déclaré.

Le titre de révélation de l'année est revenu au Français Romain Ntamack, 20 ans, fils de l'ancien joueur Emile Ntamack. Il succède au Sud-Africain Aphiwe Dyantyi. Enfin, le titre de joueuse de l'année a été décerné à l'Anglaise Emily Scarratt, qui succède à la Française Jessy Trémoulière.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.