Sénégal: L'Etat au chevet des sinistrés de Koungheul

Koungheul (Kaffrine) — Le secrétaire d'Etat auprès du ministre des infrastructures, chargé du réseau ferroviaire, Mayacine Camara, a remis dimanche, une enveloppe de 10 millions de francs CFA et 40 tonnes de ciment aux populations sinistrées dans la commune de Koungheul, affectées par le passage d'un vent violent qui avait endommagé plusieurs maisons le 18 octobre dernier.

"Je suis venu au nom du président Macky Sall et de l'ensemble des membres du gouvernement compatir à la douleur des sinistrés de la tornade", a fait savoir M. Camara, rappelant qu'une enveloppe de dix millions de fras CFA et 40 tonnes de ciment ont été remis aux sinistrés.

Pour le secrétaire d'Etat par ailleurs maire de la commune de Koungheul, "cet acte de haute portée humanitaire traduit une fois de plus l'essence du combat du chef de l'Etat auprès des populations notamment pour aider à les soulager à chaque fois que de besoin".

Pour cette visite, Mayacine Camara était accompagné du préfet du département de Koungheul, Abdou Khadre Ndiaye, du président du conseil départemental, Assane Diop, entre autres autorités.

Le 18 octobre dernier, une quarantaine de maisons ont été endommagées par un vent violent, à Koungheul, une commune située dans la région de Kaffrine (centre).

Les quartiers Diamaguène, Niassène et Escale ont été les plus touchés. Le vent a emporté sur son passage les toitures de plusieurs maisons et fait quelques blessés légers. Ainsi, plus de 100 familles sinistrées ont été repérées et ont bénéficié de cette aide.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.