Afrique de l'Est: L'Angola et la Namibie discutent des mécanismes d'assistance aux "Khoisans"

Quipungo (Angola) — La promotion du dialogue et le partage d'expériences entre les Communautés minoritaires de la tribu « SAN » de l'Angola et de la Namibie permettrait de mieux connaitre cette ethnie et de faciliter son insertion dans les activités agropastorales.

Selon la directrice du Cabinet provincial d'Action sociale, famille et promotion du genre, la promotion du dialogue et le partage d'expériences permettrait également d'améliorer les mécanismes d'intervention institutionnels et communautaire au profit des peuples de la tribu SAN.

Intervenant vendredi à la Conférence internationale sur le processus et insertion productive de la Communauté SAN, organisée par le Programme de Développement Rural et Agriculture Durable (OCADEC), Catarina Manuel Sebastião a souligné que l'objectif de la réunion était de renforcer et d'améliorer l'insertion des communautés minoritaires dans l'Agenda politique du Gouvernorat local.

Mettre en place des stratégies qui permettent d'améliorer la vie des minorités ethniques dans les domaines de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, des terres, de représentation, de leadership, de promotion de la femme et de l'enfant est aussi l'objectif de la Conférence, a-t-elle ajouté dans la municipalité de Quipungo, province de Huila (sud).

Le point de départ consiste à encourager la production agricole familiale et la promotion de la sécurité alimentaire en cours du Groupe des « Khoisas » de Hupa (municipalité de Cacula) et de Derruba et Mupembati (municipalité de Quipungo), y compris le groupe qui a gagné le territoire de la Namibie, a-t-elle expliqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.