Namibie: Renforcement de la lutte antipaludique à la frontière Angola/Namibie

Ondjiva (Angola) — Des stratégies visant à renforcer la lutte contre le paludisme au niveau des villages situés le long de la frontière Angola/Namibie ont été définies samedi, à Ondjiva, par l'Organisation « Trans Cunene Malaria Initiative » (TKMI) et son homologue du nord de la Namibie.

Les deux parties ont décidé d'intensifier et d'harmoniser les actions de la lutte et de prévention contre la malaria le long de la frontière des deux pays, a rapporté à l'ANGOP la coordinatrice de la TKMI, Emilia Wime.

Des campagnes de dépistage de paludisme seront organisées du 05 au 12 novembre 2019, dans le cadre de la Semaine de la Communauté de Développement de l'Afrique Australe, a-t-elle annoncé.

La semaine de la SADC, qui vise à éradiquer le paludisme jusqu'en 2020, sera organisée simultanément avec la campagne de sensibilisation des citoyens au danger de la malaria, a-t-elle précisé.

Située au sud de l'Angola, la province de Cunene, dont Ondjiva est la principale ville, partage avec la République de Namibie une frontière commune, longue de 460 kilomètres, soit 340 km terrestres et 120 fluviaux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.