Angola: Le recensement de l'agriculture et de l'élevage agricole commence en février 2020

Luanda — Le recensement de l'agriculture, de l'élevage et de la pêche (RAPP, sigle en portugais) débute en février 2020 et se termine en décembre de la même année pour collecter, traiter et diffuser des données sur la production animale et halieutique du pays, a annoncé vendredi, à Luanda, le coordinateur général adjoint du recensement, Anderson Jerónimo.

Le RAPP marque une phase de relance de la production dans le pays, où les établissements d'enseignement et les entrepreneurs ont besoin de plus d'informations statistiques pour produire des documents susceptibles d'améliorer l'élaboration de plans, de stratégies et de permettre un meilleur contrôle et mise en œuvre de la politique publique, a déclaré Anderson Jerónimo lors d'une conférence de presse accordée pour annoncer le recensement.

Pour mener à bien le recensement, l'Institut national de la statistique (INE, sigle en portugais) dispose d'environ 25 millions USD pour le processus financé par la Banque mondiale, dont 583 854 USD pour la phase pilote, 18,402 millions d'USD pour le principal RAPP et 6,12 millions de dollars pour des renseignements supplémentaires.

Pour ce travail, l'Institut national de statistique (INE) alloué plus de 731 millions de kwanzas au paiement des salaires des 825 agents recenseurs du RAPP 2018/2019. Chaque recenseur recevra 90 000 kwanzas / mois, ainsi que le frais de repas qui varie entre 1500 AKZ et 10 000 AKZ, pour ceux qui passeront la nuit dans un village, entre autres indemnités dûment assurées.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X