Madagascar: Basket-ball - La GNVB qualifiée au tour suivant !

Le suspense n'a guère duré hier, dans un Palais des Sports quelque peu boudé par le public qui, pour une fois, n'a pas tort. Logique, car il s'attendait à voir les vaillants gendarmes se qualifier pour l'Elite 16, regroupant comme son nom l'indique les 16 meilleures formations de l'heure.

Qu'importe le vin pourvu qu'il y ait l'ivresse ! C'est le moins qu'on puisse dire de la dernière journée des éliminatoires du championnat d'Afrique des clubs. Une journée presque ordinaire où les Kenyans du KPA n'ont pas eu à forcer leur talent pour battre les Comoriens de l'USONI.

Un réel problème. Mais apparemment le public était venu pour le second match d'hier pour sortir fier de ces gendarmes qui ont étouffé les Soudanais du Sud pourtant plus grands qu'eux. Mais mesurer plus de 2m sous la toise ne signifie pas tout. Il faut aussi la mobilité et l'adresse d'un Helly et de Fabrice, nos deux champions du 3 x 3 qui ont été, une fois de plus, exacts au rendez-vous avec les tirs à mi-distance qui posaient un réel problème à leurs adversaires.

Certes, les Soudanais étaient moins agressifs que lorsqu'ils avaient en face les Kenyans au cours de la quatrième journée, mais c'était peut-être la fatigue de ce duel au couteau qui a bien profité à la GNVB plus fraîche et donc plus entreprenante.

Déjà à la mi-temps, l'écart était confortable pour les Malgaches qui ont pris de l'assurance au fil des minutes. Le temps pour Mamy d'organiser sa troupe en contournant les géants soudanais et la messe fut dite.

Le festival commença réellement à l'entame du quatrième quart-temps pour Helly et sa bande qui s'imposaient avec de la marge par 86 à 63.

Ils sont donc qualifiés à l'Elite 16. Autrement dit, les choses vont encore se corser car ils vont devoir se frotter aux deux premiers de sept autres zones en Afrique. Et un gendarme averti en vaut deux...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.