Congo-Kinshasa: Kinshasa - Le FCC pour la réduction du nombre des militaires commis auprès de certaines personnalités

4 Novembre 2019

Le Communicateur du Front Commun pour le Congo (FCC), André Alain Atundu a appelé les autorités nationales à réduire le nombre d'agents de la police et de l'armée commis auprès de certaines personnalités en vue de prévenir des abus. L'appel a été lancé dimanche 3 novembre, au regard des meurtres commis par des éléments de la police la semaine dernière à Kinshasa.

«la tragédie des meurtres par balle des citoyens ordinaires par des agents chargés d'assurer la protection et de leurs biens devrait interpeller, tout nationaliste, tout compatriote a fortiori les autorités nationales, civiles et militaires. Ces bavures sont inacceptables, indéfendables et la justice a eu raison d'avoir la main particulièrement lourde dans le jugement de ces assassins pénitents.

Les autorités nationales devraient a la suite de ces incidents devenus récurrents, réduire de façon drastique le bénéficiaire et le nombre des agents de las protection de la police et de l'armée, les conditions de l'utilisation a des fins individuelles des agents de l'ordre et de forces de la défense devraient être plus restrictifs », a souhaité le Porte-parole de la Majorité Présidentielle 2018

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.