Burkina Faso: Florence Parly annonce l'opération "Bourgou 4" pour éradiquer le terrorisme

Photo: fasozine
Tournée de la ministre française des armées au Sahel
4 Novembre 2019

Reçue en audience par le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, Florence Parly a indiqué que "Les choses avancent même si la menace est très présente et très vigoureuse."

Tout en présentant ses condoléances au président du Faso, Florence Parly estime qu'au-delà de l'actualité des évènements tragiques qui ont marqué l'actualité du pays, des progrès ont été réalisés dans la lutte contre le phénomène.

"Cette coopération se traduit aussi par la perte des militaires français mais le combat continue et il doit continuer parce que c'est un combat de longue halène que nous devons mener ensemble contre le terrorisme", fait remarquer Florence Parly.

Entre autres mesures pour lutter efficacement contre le terrorisme, Florence Parly annonce le lancement de l'opération "Bourgou 4" pour éradiquer le terrorisme au Burkina Faso.

Une opération conduite par la force Barkhane avec la contribution de deux compagnies burkinabè. La présidence du G5 Sahel a été également évoquée au cours de ces échanges. Pour Florence Parly, "la coopération militaire entre le Burkina et la France se porte bien."

L'action militaire est une chose mais la capacité des forces de sécurités intérieures à être présentes aux postes frontalières est un point important selon la ministre française des armées qui estime qu'il faut élargir cette capacité à d'autres pays africains et que cela doit prendre corps à la fin de cette année 2019.

En rappel, l'opération française, lancée en août 2014, mobilise 4500 militaires français dans la bande sahélo-saharienne, en soutien aux armées nationales qui combattent des jihadistes affiliés à Daesh ou à Al-Qaïda.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.