Cote d'Ivoire: Rentrée académique 2019-2020 - L'Ascad s'ouvre davantage au grand public

4 Novembre 2019

C'est une société savante que le citoyen lambda croyait hermétiquement fermée, du fait qu'elle regroupe des savants de tous les domaines du savoir !

Pour permettre à l'Ascad (Académie des sciences, des arts, des cultures d'Afrique et des diasporas africaines) de s'ouvrir, davantage, au grand public, Pr Antoine Hauhouot Asseypo, président de l'académie, et certains de ses pairs « Immortels » ont présenté les activités qui meubleront la rentrée académique 2019-2020.

C'était le 23 octobre dernier à Cocody-Aghien dans les locaux de l'institution. « Le programme de cette année a une orientation sociétale », a rapporté Pr Hauhouot Asseypo en dévoilant certaines grandes articulations des activités qui vont meubler cet événement.

Il s'agit du "Forum science et culture" qui se tiendra le 4 novembre prochain à l'espace Crrae-Uemoa au Plateau.

Une organisation aux confluents de tous les savoirs L'autre volet de cette rentrée, ce sera "la Cérémonie d'attribution de bourses" de recherches le vendredi 8 novembre à la Maison de l'Ordre des architectes à Cocody et "la Séance académique solennelle" du jeudi 14 novembre, à la salle "Anono" de Heden Golf hôtel à la Riviera-Cocody.

A la vérité, cette rentrée académique de l'Ascad est l'occasion, pour cette société savante, de montrer encore plus sa dimension scientifique, culturelle et ses compétences aux Ivoiriens, à l'Afrique et au reste du monde.

En donnant ainsi une orientation sociétale, aux activités de l'institution, le Pr Antoine Hauhouot Asseypo, pour sa deuxième année à la tête de cette organisation, veut lui imprimer sa marque managériale. « L'institution va montrer sa dimension scientifique et culturelle, sa vision, ses méthodes de travail et l'étendue de ses compétences.

En un mot, cette rentrée académique est le cadre idoine, pour l'Ascad, de montrer ses compétences au grand public ».

A cet effet, la conférence de lancement du forum qui se tiendra au Crrae-Uemoa, au Plateau le 4 novembre, portera sur le thème : « Aliments et boissons aux frontières des croyances populaires et des sciences ».

Cette conférence qui sera animée par le Pr Agbroffi retiendra, à coup sûr, l'attention du public. Le lendemain mardi, le président Hauhouot Asseypo, luimême, sera aux commandes de l'atelier de formation sur l'élaboration d'un plan stratégique à l'intention de certaines radios de proximité, au siège de l'Ascad.

Le mercredi, à la Maison de l'Ordre des architectes à Cocody, la journée sera consacrée aux groupes de travail sur l'intelligence culturelle, les musiques urbaines, l'ingénierie industrielle ivoirienne et les inventions.

La deuxième partie de cette rentrée académique qui se tiendra, une semaine plus tard, c'est-à-dire le 14 novembre prochain, à l'Heden Golf Club sera ponctuée d'une cérémonie de distinctions de grosses pointures de la culture ivoirienne.

Ainsi, Bitty Moro, Bienvenue Neba, Thérèse Taba, feue Albertine N'gussan, des icones "des planches ivoiriennes" seront honorées par la société savante.

A noter, cette rentrée académique est placée sous le haut patronage du président de la République Alassane Ouattara et parrainée par Gilbert Koné Kafana, le ministre auprès du président de la République chargé des Relations avec les institutions.

Pour information, l'Ascad a été créée par décret n° 2003-336 du 1er septembre 2003. Elle est une société savante, indépendante, mais aussi un organisme public spécial placé sous la haute autorité du président de la République.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.