Cote d'Ivoire: Fonds pour le programme electricité pour tous - Abdourahmane Cissé fait voter le projet de loi

4 Novembre 2019

Le Programme Electricité pour Tous (PEPT) bénéficie, désormais, d'un fonds de 60 milliards de FCFA pour son fonctionnement et son organisation.

Hier, face aux membres de la Commission des affaires économiques et financières de l'Assemblée nationale et leurs collègues députés, le ministre du Pétrole, de l'Energie et des Energies renouvelables, Abdourahmane Cissé a réussi à faire adopter, à l'unanimité, le projet de loi ratifiant l'ordonnance n°2018- 809 du 24 octobre 2018 portant création, attributions, organisation et fonctionnement du Fonds pour le Programme Electricité pour Tous (Fonds PEPT).

Placé sous la tutelle technique du ministère chargé de l'Energie et sous la tutelle financière du ministre en charge du Budget, ce fonds est alimenté à hauteur de 50 milliards de FCFA par les bailleurs dont la Banque mondiale, l'Union européenne et l'Agence française de développement, 15 milliards avec la Banque africaine de développement et l'Etat ivoirien vient avec 10 milliards de FCFA.

Selon le ministre Abdourahmane Cissé, ce fonds a été institué pour mobiliser facilement les ressources pour le financement du PEPT. « C'est un programme qui est éminemment social. C'est pourquoi je suis content qu'il ait été voté, à l'unanimité, des membres de la Commission des affaires économique et financières.

Ce programme permet aux ménages d'avoir l'électricité à domicile, sans compter les impacts positifs pour les jeunes en matière d'éducation, et aussi en matière de création d'emploi et d'activités économiques », a-t-il indiqué.

Initié en faveur des populations à faible revenu, le PEPT permet d'avoir l'électricité au coût de 1000 FCFA pour le branchement au lieu de 150 000 FCFA. « Le reliquat leur sera défalqué sur une période allant jusqu'à dix ans.

Ce qui permet aux populations de ne pas décaisser en une fois. C'est un programme qui vise les populations les plus vulnérables.

Et pour en bénéficier, il faut être abonné au tarif social 5 ampères. Par ailleurs, ce programme permet la baisse de 20% du prix du kWh pour ces abonnés », a expliqué l'émissaire du gouvernement.

A ce jour, a fait savoir Abdourahmane Cissé, environ 680 000 ménages ont bénéficié du PEPT, dont 121 000 ménages raccordés en 2019.

« L'objectif, c'est d'arriver à 1 million au cours des prochaines années, de sorte à faire en sorte que le taux de desserte, en dessous de 30% à fin 2011 passe à un taux de desserte de 53% à fin 2020. Bien entendu nous n'allons pas nous arrêter là », a-t-il rassuré. Mais avant d'avoir l'électricité à domicile, il faut déjà avoir l'électricité dans la région.

C'est pourquoi, a expliqué le ministre Cissé, le PEPT est couplé au Programme national d'électrification rural (PRONER).

Faisant un bilan de ce programme, il a souligné que le nombre de localités électrifiées, à ce jour, a plus que doublé. De 2818 localités électrifiées en 2011, plus de 2500 localités ont été électrifiées de 2012 à fin septembre 2019, soit un taux de couverture de 61% contre 33% en 2011.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.