Congo-Brazzaville: Patrimoine - Les instruments de musique dans la culture Kouilou au cœur d'une conférence

La rencontre sera animée par le spécialiste des cultures du Kongo, Frédéric Pambou, le 9 novembre, dans la salle Tchicaya-U-Tam'Si de l'Institut français du Congo de Pointe-Noire.

Le Kouilou est un département lié par l'histoire d'un développement culturel, traditionnel et musical fascinant. Il conserve encore son charme traditionnel et regorge d'attractions historiques comme le palais royal, le musée Mâ Loango, les vestiges de l'ancien port d'embarquement des esclaves, etc.

Pour de nombreuses personnes, visiter le Kouilou c'est un peu comme plonger au cœur d'un paysage culturel et naturel qui inspire à la fois souffrance et émerveillement, confusion et sentiment d'égarement. Un mélange d'émotions qui vient sans doute de la complexité culturelle héritée lors de la déportation des esclaves.

Pendant la conférence, Frédéric Pambou plongera l'auditoire au cœur d'un Kouilou profond et authentique. L'activité, en effet, permettra au public d'explorer les "patengues", "ngoma" et différents idiophones ainsi que leur place dans les rites, les us et coutumes de l'espace Kouilou.

Pour agrémenter cette conférence, le groupe de musique traditionnelle Kouilou, Limany Lisy, donnera un concert après la présentation à partir de 19 h, dans la salle Tchicaya-U-Tam'Si. Notons que ce groupe qui a quarante-cinq années d'existence magnifie les instruments traditionnels et restitue sur scène les rythmes ancestraux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.