Cote d'Ivoire: Zone industrielle de Yopougon - Deux personnes trouvent la mort dans une explosion

5 Novembre 2019

Paswan Rajkumar, l'un des chefs de section « Fonderie » de la Société ivoirienne de fabrication de fer à béton "King Ivoire", située dans la zone industrielle de Yopougon et son adjoint Chauan n'ont pas survécu à une explosion qui s'est déclenchée dans la nuit du 1er au 2 novembre.

« Il y a eu trois blessés critiques parmi les dix personnes qui travaillaient dans la section fonderie, cette nuit-là.

On enregistre aujourd'hui deux morts et huit blessés dont un dans un état grave », a témoigné Serges Dago, responsable administratif et ressources humaines à "King Ivoire", rencontré sur place le lundi 4 novembre.

Selon lui, cette activité à la suite de laquelle ses collègues ont perdu la vie se déroule sur un mécanisme composé d'une sorte de tapis roulant situé au-dessus de leur tête. Son rôle est de faire glisser les objets en métaux recyclés (fondus).

« Le jour du drame, ce pont qui supporte le mécanisme cède et atterrit violemment dans le four. Celui-ci comportant de la larve de métaux l'a propagé sur les victimes », regrette-t-il.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.