Togo: Changer les comportements prendra du temps

5 Novembre 2019

L'assemblée générale du Réseau des institutions nationales de lutte contre la corruption en Afrique de l'ouest (RINLCAO) s'est ouverte mardi à Lomé.

Le RINLCAO a été créé par les 15 Etats membres de la Cédéao et réunit leurs organismes étatiques de prévention et de lutte contre la corruption.

C'est le cas pour le Togo avec La Haute Autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA).

La corruption affecte l'ensemble les pays de la région et freine leur développement. Ces pratiques sont ancrées dans les habitudes. Les changer prendra beaucoup de temps.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.