Burkina Faso: Assemblée nationale - Le député Daouda Simboro démissionne

5 Novembre 2019

Elu député de la province de la Kossi en 2015 sous la bannière de l'Union pour le progrès et le changement (UPC-opposition), M. Simboro a le 4 octobre 2017, claqué la porte du groupe parlementaire du parti du chef de file de l'opposition pour former, avec une douzaine d'autres députés, le groupe parlementaire Renouveau démocratique (RD). Un acte qui avait plongé l'UPC dans une profonde crise.

Sur sa page Facebook, il s'est ensuite adressé à ses électeurs. «Le solde du compte de ces années reste à établir. Pour certains, le bilan va de positif à très positif.

Je leur en sais gré. D'aucuns me feront part d'un goût d'inachevé, en évoquant sans doute des évènements intervenus au cours de mon mandat et qui auraient eu des implications indéniables sur l'histoire de notre Assemblée, sur la démocratie interne de(s) parti(s) et sur la vie du député. C'est un angle de vue que je comprends parfaitement», a-t-il dit.

«Pour ma part, la vérité est que pratiquement, en toute circonstance, je me suis appliqué à rester le plus proche possible de mes convictions et c'est celles-ci qui ont guidé mes actes et mes décisions durant cette période où les seules mires ont été et demeureront à jamais ma province la Kossi et mon pays le Burkina Faso», a-t-il ajouté.

Ce banquier de formation, qui assure s'inquiéter pour le climat sécuritaire du Burkina Faso et plaide pour une trêve sociale, dit retourner à ses anciennes amours, «la Banque, sans plus jamais être capable de perdre de vue la nécessité d'assumer ma responsabilité et mon obligation d'utilité sociales.»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.