Congo-Brazzaville: Vie associative - Des nouvelles adhésions à « Po na ekolo »

Une douzaine d'associations parmi lesquelles l'Alliance lissalissi, l'Union des jeunes démocrates, les femmes battantes, a paraphé, le 5 novembre, à Brazzaville, en présence du coordonnateur de la dynamique, Digne Elvis Tsalissan Okombi, le registre actant leur agrément dans la structure.

Après la signature de l'accord, Digne Elvis Tsalissan Okombi a indiqué, à l'endroit des nouveaux membres, qu'ils venaient de prendre un engagement de se mettre au service de l'action. « En cette période de crise, notre devoir en tant que dynamique, en symbiose avec la campagne "Elikia" que nous avons lancée, est de susciter l'espérance », a déclaré le coordonnateur de Po na ekolo.

Digne Elvis Tsalissan Okombi a, en outre, rappelé aux nouveaux adhérents que le 20 janvier prochain, l'association fêtera ses cinq ans d'existence et sur instruction de son président, le ministre Hugues Ngouélondélé, il est question d'ouvrir les portes de la structure à d'autres nouvelles forces.

« C'est la suite de ce que nous avons lancé, il y a quelques mois. C'est aussi l'occasion de renouveler la paix. Nous sommes une dynamique citoyenne, une association de terrain, nous faisons de la sensibilisation. Nous faisons un travail de terrain dans le cadre de la sensibilisation de la population », a-t-il renchéri.

« Nous avons choisi d'avancer avec "Po na ekolo" pour apprendre, parce que l'homme ne se suffit pas », a signifié, pour sa part, David Boyanga, le président de l'Union des jeunes démocrates.

Rappelons qu'une vingtaine d'associations a signé, le 11 octobre dernier, le même document, lors du lancement de cette campagne d'adhésion.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.