Sénégal: «Scandale» autour du pétrole et du gaz - Le doyen des juges entre en scène

5 Novembre 2019

Le Doyen des juges, Samba Sall, a démarré hier, lundi 04 novembre 2019, les auditions sur l'affaire du « scandale» autour des contrats de pétrole et de gaz impliquant le frère du président de la République, Aliou Sall. Divers acteurs s'étant prononcés sur cette affaire ont été ainsi entendus en qualité de témoins hier, lundi. Parmi ceux-ci, le député Mamadou Lamine Diallo de Tekki, le journaliste Mouth Bane et autre Babacar Mbaye Ngaraaf, leader de « L'Alliance Sauver le Sénégal ».

Mamadou Lamine Diallo : «Maintenant, la justice a pris cela en main, on verra bien»

«On a parlé de l'affaire Petro-Tim et j'ai dit ce que je savais de cette affaire-là en témoin. Moi, je pense que c'est une affaire qui est sérieuse, il faut se battre. C'est un combat de tous les jours pour éviter la malédiction des matières premières du pétrole et du gaz pour notre pays », a-t-il avancé après son tête-tête avec le Doyen des juges. Et de faire part de son espoir que « la vérité sera connue et dite dans cette affaire. Les questions pétrolières et gazières sont trop importantes pour nous, populations africaines. Maintenant la justice a pris cela en main, on verra bien».

BABACAR MBAYE NGARAAF : «DEVANT LE DOYEN DES JUGES J'AI REITERE LES ACCUSATIONS CONTRE ALIOU SALL SUR L'AFFAIRE PETRO-TIM»

Après le député Mamadou Lamine Diallo, Babacar Mbaye Ngaraaf a été auditionné, en qualité de témoin hier, lundi, par le Doyen des juges, dans le cadre de l'information judiciaire relative au scandale Petro-Tim. Le leader de « L'Alliance Sauver le Sénégal » dit avoir réitéré aujourd'hui devant le magistrat instructeur ses accusations contre Aliou Sall sur l'affaire relancée par la chaîne britannique BBC...

Mouth Bane : «Nous avons collaboré (avec la justice) afin que la vérité jaillisse dans l'affaire Petro-Tim»

«Je fais partie des gens qui ont été invités par le Procureur de la République. J'ai répondu aux questions qui m'ont été posées. Aujourd'hui, le Doyen des juges m'avait convoqué. Nous avons collaboré afin que la vérité jaillisse dans cette affaire là (Petro-Tim) ». Interpellé sur le fait que son audition avec le magistrat instructeur n'ait pas duré, il dira : «C'est peut-être parce que mes réponses ont été claires et précises. Je ne suis pas un homme politique. Certains commentaires, je peux m'en passer. J'ai été convoqué par le Doyen des juges pour témoigner sur l'affaire Petro-Tim en ma qualité de journaliste. Je n'ai aucune raison de ne pas avoir confiance à la justice. La procédure est ouverte. Toutes les personnes entendues auparavant vont être auditionnées par le Doyen des juges. Nous attendons de voir la suite donnée à cette affaire ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.