Cameroun: Meeting du MRC à Ebolowa - Le directeur du stade de Nko'ovos disparaît avec les 100.000 FCFA du MRC

5 Novembre 2019

C'est sur le ton de la colère que Monsieur Apollinaire Oko, le régional du MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun) pour le Sud, s'indigne de la disparition de Henri ZE, le directeur du stade municipal de Nko'ovos. Stade qui devait abriter le 1er novembre dernier le meeting du MRC

Aussitôt informé de l'interdiction du meeting du MRC, le directeur dudit stade a fondu dans la nature avec les 100 000 frs CFA versés par le MRC au responsable du stade de Nko'ovos pour la location de l'infrastructure.

L'on se rappelle que le 23 octobre 2019, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) a obtenu une autorisation de manifestation publique en vue de son meeting à Ebolowa le vendredi, 1er novembre 2019.

Ayant eu vent du projet de meeting du Mrc à Ebolowa, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) décide de contrer le projet du parti de Kamto en sollicitant également du sous-préfet d'Ebolowa 2, l'autorisation de manifestation sur le même lieu, le même jour et à la même heure.

André Francis Obam, sous-préfet d'Ebolowa 2 décide le 28 octobre 2019, d'interdire les manifestations publiques programmées par les deux partis politiques pour, « menace de trouble à l'ordre public (tensions, provocations, et affrontements entre les deux camps) »

Dr Apollinaire Oko, le régional du MRC pour le Sud informé de cette interdiction de meeting de son parti, se décide alors de se lancer à la recherche d'Henri Ze, le directeur du stade pour la restitution des 100.000 FCFA perçus pour la location de l'infrastructure.

Le directeur du stade municipal de Nko'ovos ayant entretemps fondu dans la nature. Son téléphone ne répond plus depuis le 1er novembre dernier nous a confié un ouvrier de ce stade qui a requis l'anonymat

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.