Togo: Lomé, capitale mondiale des bois tropicaux

5 Novembre 2019

La 55e session du Conseil international des bois tropicaux (CIBT) aura lieu du 2 au 7 décembre prochains à Lomé.

Le CIBT dépend de l'Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT) qui favorise la gestion durable et la conservation des forêts tropicales ainsi que l'expansion et la diversification du commerce international des bois tropicaux provenant de forêts gérées en mode durable et obtenus dans le respect de la légalité.

L'OIBT a financé et contribué à mettre en œuvre plus d'un millier de projets et activités traitant des nombreux aspects de la gestion durable des forêts, et notamment : la restauration des forêts; l'efficience dans l'utilisation du bois; la compétitivité des produits du bois; l'information sur le marché ainsi que la transparence du commerce des bois tropicaux et des chaînes d'approvisionnement connexes; l'application des lois forestières, la gouvernance des forêts ...

Les Etats membres de l'organisation représentent 90% environ du commerce international des bois tropicaux et plus de 80% des forêts tropicales dans le monde.

'La tenue de cette session à Lomé marque une volonté politique des autorités de préserver les écosystèmes forestiers et promouvoir la valorisation de la production' a expliqué mardi David Wonou Oladokoun, le ministre de l'environnement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.