Tunisie: Lutte antiterroriste - Des progrès tangibles, selon le département d'Etat américain

Tunis — Bien que le risque zéro n'existe pas, la Tunisie a réalisé des progrès « tangibles » dans la lutte antiterroriste, a indiqué le département d'Etat américain dans son rapport annuel sur le terrorisme dans le monde en 2018, mis en ligne, le 1er novembre courant.

Le gouvernement tunisien continue de donner la priorité à la lutte contre le terrorisme et coopère avec les États-Unis et d'autres partenaires internationaux pour professionnaliser son appareil de sécurité, a souligné le département d'Etat américain.

Pour lui, l'appui des États-Unis à la Tunisie en matière de sécurité s'est développé considérablement en 2018.

« La Tunisie a beaucoup évolué dans sa lutte antiterroriste », a souligné le département d'Etat américain, citant à ce propos, le renforcement de la sécurité des frontières, la mise en place d'une nouvelle législation, l'assèchement des sources de financement des terroristes et la mise en œuvre d'un programme de lutte contre l'extrémisme violent.

Pour le département d'Etat américain, la Tunisie a mené à bien son combat contre le terrorisme et a accompli des pas importants dans le développement de sa capacité militaire et sécuritaire.

La Tunisie se penche actuellement sur l'élaboration d'une une nouvelle stratégie axée notamment sur les Tunisiens de retour des foyers de conflit (Irak, Libye et Syrie). Membre de la Coalition mondiale pour vaincre l'organisation Daech, la Tunisie participe activement aux groupes de travail FTF et Counter-ISIS Finance de la Coalition, lit-on dans le rapport.

Par ailleurs, le département d'Etat américain a fait une chronologie des principaux actes commis en Tunisie notamment par les groupuscules terroristes Jund Al Khilafa-Tunisie (JAK-T), branche armée de l'Etat islamique, le bataillon Okba Ibn Nafaa, affilié à al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) et d'autres groupes qui ont principalement planifié des attaques à petite échelle contre des agents de l'ordre tunisiens.

« Les forces de sécurité tunisiennes ont réussi à prévenir les activités terroristes en identifiant et en démantelant de nombreuses cellules », souligne le rapport.

Pour le département américain, les efforts du Gouvernement tunisien en matière de lutte contre le terrorisme ont affiché une dynamique soutenue en 2018. D'importantes quantités d'armes ont été saisies et des arrestations à travers l'ensemble du pays ont été menées.

D'après le département, la Tunisie a continué de recevoir de l'aide de l'Allemagne et des États-Unis pour mener à bien l'installation d'équipements de surveillance électronique le long de sa frontière avec la Libye.

Les programmes du gouvernement des États-Unis ont également fourni aux ministères de l'Intérieur et de la Justice des véhicules blindés et non blindés, des caméras de surveillance et d'autres équipements destinés à renforcer la sécurité intérieure et frontalière, apprend-on de même source.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.