Sénégal: Dame Diop lance un projet pour améliorer l'employabilité des jeunes

Kaolack — Le ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle, Dame Diop, a procédé, mardi, à Kaolack (centre), au lancement du Projet d'appui au développement des compétences et de l'entrepreneuriat des jeunes (PADCEJ), a constaté l'Aps.

Ce projet d'un coût de 13 milliards de F Cfa est financé par la Banque africaine de développement (BAD) et l'Etat du Sénégal, a dit le ministre ajoutant qu'il vise à améliorer l'employabilité des jeunes dans cinq régions du pays.

Selon lui, l'objectif général du projet est de contribuer à la croissance et à l'emploi à travers l'amélioration de la qualité de la main d'œuvre, de la compétitivité des entreprises et de l'entrepreneuriat des jeunes dans les secteurs porteurs de l'industrie et de l'agriculture.

"Ce projet nous permettra de former les jeunes, de les incuber, de les former en entrepreneuriat et enfin de les financer pour qu'ils puissent développer leur propre entreprise dans le domaine de l'auto-emploi", a souligné le ministre.

Le projet permettra de former 2000 jeunes sur les métiers du pétrole et du gaz, 1500 jeunes sur les métiers de l'agroalimentaire et 1000 jeunes en entrepreneuriat.

Le ministre a précisé aussi que le projet sera orienté vers les métiers porteurs notamment ceux du pétrole et du gaz, de l'agrobusiness, du cuir et des peaux.

"C'est un dispositif qui vient compléter l'ensemble des programmes mis en place par l'Etat du Sénégal pour la formation et l'employabilité des jeunes", a t-il souligné.

Le projet interviendra dans les régions de Dakar, Thiès, Kaolack, Saint-Louis et Ziguinchor sur une durée d'exécution de 5 ans (2019-2023).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.