Angola: Cheikh des EAU en Angola pour renforcer sa coopération

Luanda — Le Cheikh des Emirats Arabes Unis (EAU) Ahmed Dalmook Al Maktoum est arrivé mardi après-midi à Luanda pour une visite officielle de 48 heures consacrée à l'application des accords bilatéraux de coopération dans le domaine de l'agriculture, signés en décembre 2018.

Selon l'Angop, cette visite a pour objectif de concrétiser le projet de centres d'excellence pour les services agricoles en Angola, ainsi que de soulever des questions liées aux "accords préalables" conclus avec le ministère angolais de l'Agriculture et des Forêts.

L'intention est de poursuivre les initiatives de développement de la Ferme América, à Cuanza Sul, ainsi que du Programme de mécanisation agricole en Angola, sur la base des protocoles d'accord entre les deux États.

L'Angola (situé en Afrique australe) et les Émirats arabes unis (dans le golfe Persique) sont membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ont paraphé deux accords en juin 2015, l'un pour la coopération économique et technique et l'autre pour la création d'une commission mixte. Calendrier Mercredi 06, Cheikh Ahmed Al Makto sera reçu en audience par le Président de la République, João Lourenço.

Le même jour, il tiendra des réunions séparées avec les ministres des Finances, des Transports et de la Santé, respectivement, Vera Daves, Ricardo D'Abreu et Silvia Lutukuta.

Jeudi, dernier jour de la sixième visite du "leader" arabe en Angola, une rencontre est prévue avec le ministre de l'Agriculture et des Forêts, António Francisco de Assis. Après cette réunion, il visitera la Zone économique spéciale (ZEE) de Luanda / Bengo.

Dans l'après-midi, Ahmed Al Maktoum rencontrera (séparément) les présidents des conseils d'administration de la SONANGOL, Sebastião Martins, et de l'Agence nationale du pétrole et du gaz (ANPG), Paulino Jerónimo, avec qui il envisage de signer des accords dans le domaine du pétrole et du gaz.

Conformément à certains accords préalables, les Émirats arabes unis s'est proposé en juillet dernier d'investir environ 2 milliards de dollars américains dans l'installation d'une ligne de montage de tracteurs en Angola, la production d'électricité et gaz et dans l'agriculture.

L'Angola (situé en Afrique australe) et les Émirats arabes unis (dans le golfe Persique) sont membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ont paraphé en juin 2015 deux accords, l'un pour la coopération économique et technique et l'autre pour la création d'une commission mixte.

Les EAU sont une confédération de monarchies arabes, avec la sixième plus grande réserve de pétrole au monde. C'est l'une des économies les plus développées du Moyen-Orient et l'un des pays les plus riches du monde, avec un produit intérieur brut (PIB) de 54 607 dollars par habitant, selon les données du Fonds monétaire international (FMI).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.