Afrique: 6e rassemblement mondial sur la nutrition au Népal/Kablan Duncan - « Notre défi : offrir à chaque enfant le meilleur départ dans la vie »

6 Novembre 2019

Le vice-Président a annoncé le lancement, le 14 novembre à Abidjan, d'un Plan national multisectoriel de l'allaitement 2019-2021 visant à faire passer le taux de l'allaitement de 23,5% à 50%.

Le vice-Président de la République a animé, dans la matinée d'hier, deux panels et une conférence de presse. Un programme aussi chargé qui illustre que la Côte d'Ivoire est très sollicitée à Katmandou.

Objectif de ces interventions : expliquer la politique ivoirienne de lutte contre la faim et la malnutrition et révéler ce qu'Abidjan compte faire pour les prochaines années. Les participants au sixième rassemblement mondial du mouvement Sun qui se tient dans la capitale népalaise l'attendaient.

Daniel Kablan Duncan a expliqué, pour le second volet du thème inscrit, l'objectif que le Président de la République a assigné au gouvernement.

« Notre défi, sur la base d'une volonté politique affirmée au plus haut niveau, est d'offrir à chaque enfant le meilleur départ dans la vie et l'espoir de croire en un lendemain meilleur.

Il s'agit surtout de leur donner de réaliser leur plein potentiel en passant de l'enfance à un âge adulte productif, capable, par le fruit de leur labeur, de soutenir la croissance et le développement du pays. »

La Côte d'Ivoire, qui a adhéré au mouvement Sun en 2013, est aujourd'hui membre influent du Groupe principal, l'organe décisionnel de la structure créée par le secrétaire général de l'Onu. «

En outre, par anticipation aux engagements de Tokyo de 2020, je réaffirme une fois de plus l'engagement des autorités ivoiriennes à accélérer la réalisation des objectifs de la Décennie d'action des Nations unies pour la nutrition et des Objectifs de développement durable », a soutenu Daniel Kablan Duncan.

Plus concrètement, le vice-Président a révélé à son auditoire que son pays lancera le 14 novembre prochain une politique nationale pour le développement de la Petite enfance ainsi que le Plan national multisectoriel de l'allaitement 2019-2020. Objectif visé : faire passer le taux de l'allaitement de 23,5% à 50%.

Le lancement sera suivi d'une vaste campagne médiatique et d'une caravane nationale pour la promotion de l'allaitement et la stimulation précoce. Pour être en phase avec le mouvement Sun qui veut qu'au cours des 1000 premiers jours de sa vie, un enfant ait une nutrition parfaite.

C'est avec célérité que ce Plan national multisectoriel de l'allaitement va être déroulé. Il y aura la campagne régionale sur « l'allaitement sans eau », l'organisation d'un dialogue régional avec les parlementaires (du 12 au 13 novembre) et un atelier régional technique du (13 au 15 novembre) pour la mise en place des systèmes de santé sensibles à l´allaitement.

« Le pays s'engage également, dans le cadre du Centre d'excellence régional contre la faim et la malnutrition pour l'Afrique (Cerfam), à promouvoir la synergie d'actions entre toutes les parties prenantes et à susciter, dans un premier temps, et ce d'ici fin 2020, l'adhésion des Etats de l'Afrique de l'Ouest. »

Daniel Kablan Duncan a aussi réaffirmé l'engagement de la Côte d'Ivoire à éliminer la carence en iode. Et « sa détermination à placer l'allaitement au cœur de ses stratégies de lutte contre la malnutrition. Ainsi, le pays projette de rehausser le taux de l'allaitement à 70% d'ici 2025. »

Au chapitre des méthodes de la Côte d'Ivoire, comme action de lutte contre la faim et la malnutrition, le vice-Président a évoqué le Ps-Gouv.

« Dans l'optique d'une meilleure répartition des fruits de la croissance économique, le gouvernement a adopté un Programme social couvrant la période 2019-2020. La lutte contre la faim et la malnutrition constitue une dimension importante de ce programme social. »

Ces résultats, la Côte d'Ivoire ne les a pas obtenus seule. Aussi, le vice-Président a salué la bienveillance des partenaires techniques et financiers ainsi que des donateurs. Notamment le Système des Nations Unies, la Bad, la Banque mondiale, l'Union européenne, la France et le Japon.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.