Algérie: Appel à l'étude de l'utilisation du ciment dans la réalisation et la maintenance des routes

Alger — Le ministre des Travaux publics et des Transports,Mustapha Kouraba, a déclaré, mardi à Alger, que les besoins du développement national et économique imposent l'étude de l'option technique de l'utilisation du ciment dans la réalisation et la maintenance des routes.

Lors d'une journée d'études sur "La construction des routes en béton de ciment" organisée par l'Union nationale des entrepreneurs publics (UNEP), le ministre a indiqué qu'"il n'existe pas de route durable quelque soit le mode de sa construction, cependant, il y a des méthodes plus durables que d'autres grâce à leurs techniques et normes de réalisation et de maintenance".

Aussi, il est impératif de réfléchir à l'utilisation de nouvelles techniques de réalisation, comme l'utilisation du ciment dans la construction et le traitement des liants routiers, qui pourraient être une solution à la problématique de la dégradation précoce des routes due notamment au "non respect par les poids lourds de la charge autorisée et à la nature du climat dans le sud du pays, a-t-il ajouté.

Les connaissances techniques et expertises des participants à cette rencontre permettront d'obtenir des réponses à partir des expériences de certains pays en matière d'utilisation du ciment dans la construction des routes, a estimé M. Kouraba.

Le ministre a appelé, à cette occasion, à se pencher sur les différents arguments en termes de durabilité, de maintenance, de confort et de sécurité des usagers ainsi que sur les motifs économiques en vue d'aider les décideurs dans l'adoption des choix adéquats.

Lire aussi: 50 mds de Da consacrés à la prise en charge des routes communales à travers le pays

Soulignant l'intérêt particulier qu'accorde son secteur aux résultats de la journée d'étude sur "La construction des routes en béton de ciment", le ministre a assuré que les recommandations seront mises en œuvres en coordination avec les différentes parties concernés.

Cette rencontre qui permet de réunir les différentes parties et intervenants concernés offre "incontestablement" une opportunité le débat et l'échange sur les plusieurs volets, a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, M. Kouraba a rappelé que l'Algérie a connu, dans le cadre des différents plans de développement, le lancement de nombre de chantiers et de programmes de développement dans plusieurs domaines, notamment les infrastructures routières et autoroutières, citant dans ce sens la réalisation de l'autoroute Est-Ouest (1.200 Km) et de nouvelles routes (25.000 Km), outre les ouvrages d'art et des dizaines de tunnels au niveau des autoroutes.

En outre, le ministre a fait état d'un "important" programme en cours de réalisation notamment de bretelles et de nouvelles routes.

La capacité du réseau routier a également augmenté à la faveur des travaux de modernisation, de dédoublement de routes et de réalisation de bretelles pour relier les autoroutes dans le cadre des efforts visant à fluidifier le trafic routier de plus en plus dense, a-t-il ajouté.

M.Kouraba a, par ailleurs, fait savoir que ce réseau, dont l'autoroute est-ouest constitue le pivot, est constitué de 6.000 km de doubles voies qui seront portées à 7.000 km après l'achèvement du programme en cours de réalisation.

Des représentants de différents organes, groupes publics de construction et d'entreprises publiques et privées de production de ciment ont pris part à cette rencontre organisée sous l'égide du Premier ministre, Noureddine Bedoui, et supervisée par les ministères des Travaux publics et des transports et de l'Industrie et des mines.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.