Madagascar: Inspecteurs du Travail - Une nouvelle équipe à la tête du syndicat

Les Inspecteurs du travail et des Lois Sociales (ITLS), toujours désireux de démocratiser la gouvernance du Syndicat Autonome des Inspecteurs du Travail (SAIT) se sont réunis le 31 octobre 2019 au niveau de la Directions Régionales du Travail, de l'Emploi, de la Fonction Publique et des Lois Sociales Analamanga -Antsahavola pour procéder à la passation de pouvoir entre les anciens membres du bureau du Syndicat et ceux nouvellement élus. Solidaire de ses membres, le SAIT, représenté par sa nouvelle présidente Rojomampionona Ravelomahatratra, se veut porter haut le flambeau du Corps des ITLS. Il se réfère ici à un Corps de métier dont la place à tenir pour relever les défis d'une politique efficace assurant une croissance inclusive et durable ne peut être mise en cause.

Il faut rappeler que de par le statut que leur confèrent les Conventions internationales de base de l'Organisation Internationale du Travail (OIT) que sont les Conventions (n°81) sur l'inspection du travail (commerce et industrie) et (n°129) sur l'inspection du travail (agriculture), instruments d'ores et déjà ratifiés par Madagascar, il revient aux ITLS la garantie du plein respect de l'intégralité des droits et de la législation du travail outre, la promotion des mesures qui permettent de fournir des emplois de qualité associés à la protection sociale, afin de parvenir à une croissance économique soutenue, durable et partagée, et ainsi d'éradiquer la pauvreté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.