Algérie: Présidentielle - La présentation du système informatique pour la surveillance des élections reportée

Alger — La présentation par l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) du système informatique pour la surveillance des élections prévue, mercredi, a été reportée pour la semaine prochaine, a-t-on appris, mardi, auprès de cette autorité.

Le président de l'ANIE, Mohamed Charfi, avait assuré, à maintes reprises, que la présidentielle du 12 décembre se déroulera en toute transparence, grâce notamment à l'efficacité des procédures mises en place relatives à la surveillance.

Il a assuré, à ce propos, lors d'un entretien accordé à l'APS, que le système informatique qui sera piloté par des experts en informatique "relèguera la fraude au domaine de l'impossible".

Lire aussi: Le fichier électoral national "assaini à 100%", présenté aux medias jeudi prochain

Lors de l'annonce des noms des cinq candidats retenus pour l'élection présidentielle, M. Charfi a indiqué que l'ANIE "s'engage à garantir une élection régulière et démocratique", soulignant que "ses membres sont mobilisés pour préserver le choix du peuple".

Il a, par la même occasion, a annoncé la présentation, prochainement, d'un exposé détaillé" sur le fichier électoral national, notant que "ce qui était considéré auparavant comme impossible est devenu aujourd'hui une réalité et un acquis pour l'Algérie".

Lire aussi: Cinq candidats en lice pour la Présidentielle du 12 décembre prochain

A rappeler que l'ANIE avait retenu cinq candidats à l'élection présidentielle du 12 décembre prochain. Il s'agit du secrétaire général par intérim du parti du Rassemblement national démocratique (RND), Azzedine Mihoubi, le président du Mouvement El-Bina Abdelkader Bengrina, le président du parti Talaie El Houriyet Ali Benflis, le président du parti du Front Al-Moustakbel, Abdelaziz Belaïd et l'ancien Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.