Sénégal: Le Cusems dépose un préavis de grève

6 Novembre 2019

Le Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen-secondaire (Cusems) va déposer un préavis de grève aujourd'hui, mercredi 06 novembre, pour dénoncer la souffrance des points de revendications inscrits dans le procès-verbal du 30 avril 2018. Le G20 regroupant 27 organisations syndicales, a déjà passé à l'acte hier, mardi.

Alors que le gouvernement s'active actuellement pour désinfecter, procéder au désherbage, nettoyer les salles afin d'accueillir les élèves ou également mettre sur pied des abris provisoires, les syndicats d'enseignants mettent sur la table de l'Etat un autre dossier lourd : les préavis de grève.

Le Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen-secondaire (Cusems) a décidé de déposer un préavis de grève aujourd'hui, mercredi 06 novembre.

Les camarades de Abdoulaye Ndoye, secrétaire général du Cusems, emboitent ainsi le pas aux organisations syndicales les moins représentatives regroupées autour du G20.

Le G20 déjà peiné par son absence à la table de négociations, constate pour le regretter, qu'il n'y a aucune avancée significative dans la matérialisation des accords entre le gouvernement du Sénégal et les syndicats d'enseignants.

Le G20 entend entamer la confrontation si le gouvernement ne réagit pas. Car, selon le secrétaire général du syndicat des enseignants libres du Sénégal/Originel (Sels/originel), Oumar Wally Zoumarou, «cette année sera une année de lutte syndicale marquée par de fortes pressions pour pousser le gouvernement à respecter les accords signés avec les enseignants».

Communément appelés les syndicats les moins représentatifs, ces organisations suivies pourtant par des enseignants, posent ainsi l'acte 1 d'un horizon sombre d'une année scolaire. Les syndicats dits représentatifs ne seront pas en reste.

Déjà, aujourd'hui, mercredi, le Cusems d'Abdoulaye Ndoye, secrétaire général, va interpeller, conformément à la loi du travail, avant d'engager tout plan d'actions qui peut aboutir à des grèves.

Les syndicats reviennent avec les mêmes revendications relatives, entre autres, à l'ouverture de négociations sur les disparités notées dans l'indemnité de logement, la question des passerelles professionnelles entre les différents corps du moyen secondaire, la délivrance des actes d'avancement et de reclassement et in fine la question de l'habitat social.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.