Afrique: Les femmes entrepreneures face à de multiples défis

6 Novembre 2019

L'Afrique est le seul continent ou plus de femmes choisissent de prendre la voie de l'entreprenariat que les hommes. C'est une réalité dont on parle peu.

Élargir les opportunités et l'accès au financement à travers des mécanismes plus souples favoriserait l'égalité des chances entre les hommes et les femmes. Ce qui aurait un impact important sur les taux de croissance positifs attendus dans le continent.

Nous savons que les entrepreneurs de tous genres font face à des contraintes telles que le manque de capital, l'absence de collatéral et la qualification nécessaire. Mais, ces restrictions touchent plus spécifiquement les femmes.

Ainsi, selon la Banque mondiale, les entreprises appartenant à des femmes enregistrent en moyenne des bénéfices mensuels de  moins de 38% que celles appartenant aux hommes.

Trois facteurs expliquent en partie cette sous-performance. Il s'agit du manque de capital, le choix du secteur d'activité et les pratiques commerciales.

Sur dix pays africains, souligne la même source, les données récoltées indiquent qu'en moyenne les entreprises appartenant à des hommes bénéficient de six fois plus de capital que celles des femmes.

Le fait que les femmes bénéficient d'un accès limité aux actifs affecte leur capacité à obtenir de petits prêts et cela crée une baisse de la croissance de leurs entreprises.

Des observateurs très au fait de la question de l'égalité des genres estiment que ces problèmes peuvent être résolus de deux manières:

La première consistera à donner aux femmes plus de contrôle sur les actifs comme l'octroi de droits de propriété conjoints dont un pays notamment le Rwanda pratique déjà.

La seconde réside dans l'élimination de la nécessité de disposer d'une garantie.

Autant de questions qui seront au centre des échanges lors du 5ème AllAfrica Women Agenda (AWA) qui convoque la réflexion autour du thème « Inclusion financière des femmes de la Guinée et de l'Afrique ». Ce sera les 28 et 29 Novembre 2019 à Conakry.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: allAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.