Sénégal: Arrêt de la publicité sur les produits de dépigmentation - Les éditeurs audiovisuels appelés à prendre "les mesures appropriées"

Dakar — Le Conseil national de régulation de l'audiovisuel (CNRA) appelle les éditeurs audiovisuels à prendre "les mesures appropriées" pour arrêter la diffusion de messages publicitaires concernant des produits interdits, ceux servant à la dépigmentation surtout.

Dans un communiqué parvenu mercredi à l'APS, le CNRA "appelle les éditeurs audiovisuels à prendre les mesures appropriées pour ne pas diffuser des messages publicitaires concernant les produits dont la publicité ou la promotion fait l'objet d'une interdiction législative ou règlementaire ou à mettre un terme définitif à de pareils manquements".

Il rappelle que la diffusion, par les médias audiovisuels (radios et télévisions), de messages publicitaires relatifs aux produits de dépigmentation, est interdite par la loi.

De même signale-t-il à ce sujet que "l'entité titulaire d'une autorisation de diffusion de programmes radio est responsable du contenu des émissions qu'elle diffuse".

Le régulateur, citant l'article du Code de la presse relatif à ce sujet, ajoute que la violation de ce texte "explique les observations envoyées par le CNRA aux radios et télévisions pour l'arrêt de la diffusion de tous les messages publicitaires relatifs aux produits de dépigmentation".

L'organe de régulation invite aussi "les éditeurs qui n'ont pas encore signé des contrats de sponsoring ou autres à refuser toute offre de publicité relative à ces produits".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.