Cote d'Ivoire: Lutte contre le travail des enfants - La Première dame échange avec Richard Keith Bell

6 Novembre 2019

Dominique Ouattara a reçu en audience le nouvel ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique en Côte d'Ivoire, le 5 novembre.

La Première dame, Dominique Ouattara, a échangé le 5 novembre, avec Richard Keith Bell, nouvel ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique en Côte d'Ivoire, à son cabinet de Cocody, selon une note d'information. Durant plus d'une heure, Dominique Ouattara s'est entretenue avec son hôte du jour.

« Je suis le nouvel ambassadeur américain. Je viens d'arriver en Côte d'Ivoire. Je rencontre des personnalités. J'ai l'honneur d'être reçu par madame la Première dame de Côte d'Ivoire.

Et comme tout le monde le sait, elle joue un très grand rôle dans la lutte pour la protection des enfants, en particulier dans la lutte contre le travail des enfants dans la filière du cacao, la scolarisation des enfants et leur protection contre toutes sortes d'abus.

Nous avons pu nous entretenir de façon approfondie. J'ai été très touché par sa disponibilité », a révélé Richard Keith Bell au sortir de cette audience.

Il a également évoqué l'engagement de la Première dame dans le cadre de la lutte contre le travail des enfants dans la cacaoculture.

A ce sujet, le diplomate américain a traduit son admiration pour la Première dame, également présidente du Comité national de surveillance des actions de lutte contre la Traite, l'exploitation et le travail des enfants (Cns).

« C'est une véritable inspiration. Ce dynamisme et cette vision positive sont une très bonne chose. Il y a de plus en plus d'efforts positifs auxquels nous autres Américains, en tant que pays ami et respectueux de la souveraineté, voulons apporter notre appui », a-t-il soutenu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.