Madagascar: Les «Pêcheurs Madagascar» - Une organisation au service des porteurs de projet

En cinq ans, ce sont près de 250 personnes dans le besoin que l'organisation Les «Pêcheurs Madagascar» a formées gratuitement sur la Grande Île. Il s'agit ici d'apprendre à ces personnes comment bien diriger une entreprise ou une micro-entreprise.

Hier matin, tous les sortants de cette formation se sont réunis dans les bureaux de l'organisation à Ambaranjana. L'objet de cette réunion était de se rencontrer et de faire une sorte de partage d'expériences. C'est donc dans une ambiance très animée et conviviale que nous avons été reçus à cette réunion. Les conversations qui se faisaient entendre dans les couloirs concernaient essentiellement la petite entreprise de chacun. Ravies pour la plupart, ces personnes n'ont pas hésité à nous parler de leurs parcours et de ce que la formation leur a permis de faire. C'est ainsi que nous avons pu apprendre les différentes activités de quelques-uns d'entre eux (bouchers, fermiers, artisans, fabricants de charrettes et bien d'autres encore). Puis, il convient aussi de mentionner que Les «Pêcheurs Madagascar» assurent le suivi de l'évolution de chaque micro-entreprise tout en octroyant un financement pour bien lancer les affaires de chaque personne formée. A noter que ce montant est à rembourser en un an ou en trois ans, avec 0 % de taux d'intérêt.

Bouche -à -oreille. La plupart des personnes formées par Les «Pêcheurs Madagascar» n'ont pas eu l'opportunité de suivre de longues études selon la fondatrice de l'organisation, Anne Fuller. « Or, les malgaches sont intelligents et possèdent beaucoup de potentiels, ils leur manquent juste les moyens financiers » a-t-elle expliqué. Actuellement, de nombreuses personnes ont pu monter leur propre affaire grâce à ce cursus de six mois. Pour la sélection des candidats, point de marketing ou de spot publicitaire, le bouche-à-oreille suffit amplement pour toucher les personnes qui désirent faire fructifier leurs projets professionnels.

Action sociale. Les Pêcheurs Madagascar, en plus de venir en aide à ces entrepreneurs tananariviens en difficulté, s'adonne aussi à des actions sociales. C'est ainsi que divers projets de développement ont été lancés à Andriampamaky : création d'hôpital, adduction d'eau potable, mise en place d'un complexe sportif respectant les normes internationales sans oublier la prise en charge des soins des personnes malades dont deux enfants orphelins atteints de hernie et qui ont pu être opérés aux frais de l'organisation.

Emouvants témoignages. Ils étaient une centaine à avoir répondu présents à cet événement. Parmi les témoignages les plus poignants, il y a eu celui de Saholy Rakotoarisoa et de son époux Francis Randriamanana, un couple issu de la promotion 2018. « Nous tenons une gargote en ce moment et nous nous en sortons plutôt bien grâce à tout ce que nous avons pu apprendre ici ! C'est une grande chance parce que les cours sont gratuits, des connaissances qui nous auraient coûté énormément d'argent dans des établissements spécialisés ! ». A préciser que Francis souffre d'un problème de vue, ce qui ne l'a pas empêché de suivre la formation et de monter son affaire avec sa femme. Pour sa part, Felana a déclaré devant toute l'assistance que cette formation lui a permis de gagner en maturité et d'avoir une meilleure gestion de son entreprise mais aussi de sa vie familiale. Enfin, à noter que cette organisation a été créée et financée par Kevin Fuller et Anne Fuller et fait partie de l'organisation australienne Les Pêcheurs International.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.