Angola: Le pays prépare un rapport sur le changement climatique

Luanda — Le Gouvernement angolais, par l'intermédiaire du Ministère de l?Environnement, préparera le premier Rapport de mise à jour biennal sur l'Angola, qui contiendra les principales informations actualisées du pays sur les mesures d'atténuation de l'environnement.

À cet effet, les premières équipes ont été mises en place mercredi pour rédiger le document lors d'un atelier de lancement du processus, dirigé par Giza Martins, directrice du Bureau du changement climatique du Ministère de l'Environnement.

Le document vise à présenter le cadre actuel de l'Angola, sur une période de deux ans, dans le monde, et contiendra les informations à publier par les pays en développement avec des procédures de recherche pour la réduction des impacts, sur la base de la Convention-cadre des Nations Unies sur le Changement climatique.

Pour sa part, la représentante du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), Elca Wabusya, a assuré que la création du rapport servirait de support au gouvernement à évaluer les études d'impact, outre le suivi et les audits, afin que les investissements soient naturellement rentables et durables.

Selon elle, le plan présentera les risques environnementaux, sociaux et économiques de plus en plus évidents et, d'autre part, des risques qui n'ont pas encore été évalués de manière transparente.

Le document a également pour objectif d'évaluer et de rechercher des solutions, en utilisant des procédures d'enquête approfondies sur les mesures d'atténuation du pays, tout en permettant de vérifier ce qui est fait, ainsi que de promouvoir les responsabilités des parties et d'accroître la confiance de tous au sein du système.

Le rapport aidera également à établir un diagnostic plus précis, contenant des informations sur les gaz, les difficultés et les lacunes techniques et financières, entre autres informations jugées importantes.

En Angola, les inondations, les sécheresses, l'érosion des sols et l'élévation du niveau de la mer sont les principaux effets du changement climatique dans le pays, selon un rapport du ministère de l'Environnement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.