Afrique de l'Est: Angola/Hongrie - Signature de deux accords dans les secteurs de l'énergie et de l'eau

Luanda — Les gouvernements angolais et hongrois ont signé mardi à Budapest deux mémorandums d'entente, l'un sur l'énergie électrique et l'autre sur les ressources en eau.

La signature des accords ouvre ainsi la voie à une coopération plus large entre les deux pays dans ces domaines.

Les accords ont été paraphés dans le cadre d'une visite de trois jours du ministre angolais de l'Énergie et de l'Eau, João Baptista Borges, dans ce pays d'Europe orientale.

Les signataires des mémorandums ont été le ministre João Baptista Borges et le ministre des Affaires étrangères et du Commerce de la Hongrie, Péter Szijjártó.

Le premier jour de sa visite, João Baptista Borges a été reçu par le ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce, avec qui il a abordé des questions liées à la coopération dans les domaines de l'énergie et de l'eau.

Le ministre João Baptista Borges qui conduit une délégation angolaise s'est également entretenu avec le groupe parlementaire d'amitié avec les pays subsahariens au siège du Parlement hongrois. La délégation angolaise comprend l'ambassadeur d'Angola en Hongrie, José Filipe, le secrétaire d'État à l'Eau, Lucrécio Costa, des hauts responsables de l'ambassade d'Angola en Hongrie et du ministère de l'Energie et de l'Eau.

La délégation angolaise visitera deux usines, l'une de transformateurs et l'autre spécialisée dans la production d'équipements de potabilisation et de dessalement de l'eau.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.