Cameroun: Douala - Des braqueurs arrachent 75 millions à un homme d'affaires sortant d'une banque

7 Novembre 2019

La scène rocambolesque, a eu lieu hier matin du 06 novembre 2019, au quartier New Bell à Douala ( capitale économique du Cameroun), au lieu dit Collège Évangélique.

Un homme reconnu comme opérateur économique, est entré dans une banque de Douala la capitale économique du Cameroun, effectuer un important retrait d'argent. Selon nos informations, l'homme d'affaires aurait retiré la rondelette somme de 75 millions francs qu'il a chargée dans deux sacs, avant de remonter dans sa voiture.

Des témoins de la scène racontent que c'est au moment où le riche homme a démarré sa voiture, que trois hommes armés, des braqueurs non identifiés, sont arrivés à bord de deux motos, et sommé l'homme d'affaires, de s'arrêter. En vain.

C'est ainsi qu'à en croire des témoins ayant vécu la scène, ces derniers ont tiré sur les roues de la voiture, laquelle a vu ces dernières se dégonfler, et contraint l'homme d'affaires à s'arrêter.

C'est ainsi que l'opérateur économique a été délesté des deux sacs qui contenaient l'argent. Des sources racontent que les deux sacs étaient pleins, et que la somme totale d'argent emportée par les braqueurs, serait de 75 millions francs CFA.

Gendarmes et policiers sont arrivés sur les lieux du braquage, et ouvert une enquête. Même si la victime n'a pas souhaité dévoiler le montant du pactole emporté par les braqueurs, des sources parlent d'une coquette somme de 75 millions francs CFA.L'insécurité est de retour à Douala.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.