Madagascar: Décès - Jacques Andriamialisoananahary de Nanahary n'est plus

Le monde de la musique malgache vît des douloureux moments actuellement, le membre du groupe Ny Nanahary, référence de la variété et peu considéré mais pionnier de la soul malgache, Jacques Andriamialisoananahary est décédé hier.

A l'âge de 78 ans, il était le dernier survivant de la fratrie « Nanahary » à rejoindre pour toujours les immortels de la musique malgache. Une page s'est donc définitivement tournée. A l'annonce de cette nouvelle, de nombreux artistes,comme Herinaivo Gothlieb du groupe Johary ou Papay du rock band Iraimbilanja ont manifesté leur amertume.

Décidément, ces derniers temps, Saint Pierre, celui qui garde la porte des cieux ne chôme pas. Par contre, la relève est déjà là pour cette formation, puisque les « Nanahary Junior » tentent tant bien que mal de remettre au goût du jour les titres du groupe. Ny Nanahary est né dans les années '60, voire plus tôt. Avec leur style tiré du gospel et avec un brin de r'n'b, il a fait entendre aux Malgaches les prémices d'un soul malgache.

Plutôt un genre « southern soul », les sonorités du band s'installent plus dans le gospel avec quelques pointes de blues. Il suffit d'écouter les chansons telles « Ilay tànanako » pour s'en convaincre. Ny Nanahary a aussi été un précurseur dans le paysage audiovisuel malgache. Du temps où Jean Louis Rafidy était à la tête de la télévision nationale, la veillée de Noël des Nanahary a été diffusée en direct sur la « Televiziona Malagasy ». Une révolution à l'époque.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.