Cote d'Ivoire: Festival Ciné Droit Libre Abidjan - Des films de grande facture en attraction

7 Novembre 2019

Un festival alternatif consacré aux films sur les droits humains et la liberté d'expression en Afrique. Voilà comment se présente le Festival Ciné droit libre dont l'édition 2019 se déroulera du 11 au 16 novembre prochain à Abidjan avec pour thème principal : «Pourquoi la démocratie ?» Créé en 2005, ce festival s'illustre comme l'un des plus grands festivals de cinéma sur les droits humains en Afrique subsaharienne.

Sur le plan national, Ciné Droit Libre est une des manifestations les plus indiquées en termes de proximité avec les populations.

Cette année, comme à l'accoutumée, les festivaliers auront droit à des films de belle facture. C'est en cela que, au fil des années, le nombre d'adeptes de ce grand rendez-vous annuel a remarquablement augmenté.

A chaque édition, un thème évocateur et d'actualité oriente le comité d'organisation du festival sur le choix des invités et les films.

«Ciné Droit Libre» s'est fixé comme objectif de donner une plateforme aux cinéastes et journalistes du monde entier dont les œuvres (des films portant sur les droits humains et la liberté de la presse) sont censurées ou ont eu des difficultés de diffusion à cause de leur contenu dérangeant. Une série de films est toujours sélectionnée à travers le monde pour être programmée à cette occasion.

Des films et des débats plus que d'actualité ! Un intérêt particulier est toujours porté sur l'Afrique et orienté sur le thème de l'édition.

Les films sont projetés en présence d'un réalisateur et/ou d'un militant des droits de l'homme invités à l'occasion, pour débattre avec les cinéphiles suivant le principe du festival «Un film, un thème, un invité, un débat». Plusieurs invités de marque sont prévus pour animer les projections-débats.

En Côte d'Ivoire, le festival Ciné Droit Libre se tient depuis 2008, en partenariat avec le Goethe-Institut, soutien historique de l'événement, et a sensibilisé, en neuf éditions, plus de 100 000 personnes.

Aussi, il a projeté près de 200 films sur divers sujets des droits humains : l'immigration irrégulière, les droits de l'enfant, les violences faites aux femmes, l'utilisation des enfants dans les conflits, les problèmes de gouvernance et de démocratie, la liberté d'expression, les mutilations génitales féminines.

Le festival a également formé, depuis sa création, environ 180 jeunes réalisateurs aux techniques pour écrire et réaliser un film documentaire sur les questions des droits humains.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.