Congo-Brazzaville: Journée nationale de l'arbre - La SNPC s'engage dans la préservation de l'environnement

Le directeur général de la société, Maixent Raoul Ominga, a mobilisé, le 6 novembre au site officiel de Kintelé, une centaine d'agents pour le planting d'arbres.

Œuvrant dans la production pétrolière depuis sa création en 1998, la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) s'est engagée désormais dans la protection de l'environnement. « Au-delà d'une société pétrolière, nous sommes d'abord une entreprise citoyenne et les questions d'environnement ne peuvent que concerner tout le monde. Nous avons apporté notre pierre à l'édifice. Je pense que nous avons emmené cent seize agents pour participer à cet événement. C'est un geste de soutien au gouvernement et aux actions du président de la République à travers la protection de la nature », a expliqué le directeur général de cette société, Maixent Raoul Ominga.

En effet, en rapport avec le thème de cette trente-troisième édition : « Verdir nos cités pour lutter contre les érosions et les effets du changement climatique », les cadres et agents de la SNPC ont mis sur terre les différents plants prévus par les pouvoirs publics. « N'oublions pas que ce que nous sommes venus réparer aujourd'hui, c'est parfois ce que nous avons créé nous-mêmes, à travers l'occupation anarchique des terrains. Donc, nos propres comportements. Je suis certain que si chacun prend conscience de ce que nous avons fait, la prochaine fois il n'y aura plus d'érosions », a espéré le directeur général.

Une activité pérenne

Dans l'optique de pérenniser cette opération, Maixent Raoul Ominga a annoncé que la SNPC procédera au planting d'arbres dans la zone d'exploitation pétrolière de Pointe-Noire, en mars prochain. « Les questions liées à l'environnement concernent tout le monde et encore plus nous qui sommes dans l'exploitation pétrolière, nous devons faire en sorte que nous compensions ce que nous faisons avec les événements de ce genre », a-t-il reconnu.

Le Congo, se situant dans le Bassin du Congo, constitue le deuxième poumon vert au monde. En sa qualité d'entreprise pétrolière, la SNPC se doit d'avoir une politique de respect et de préservation de l'environnement. Ainsi, planter des arbres, à l'occasion de cette journée, lui permet de contribuer au reboisement et à la protection de l'environnement dans le pays. Car, les entreprises pétrolières souffrent de l'image de destructrices de la nature avec des déchets pétroliers.

Notons que cette première participation de la SNPC à la Journée nationale de l'arbre lui a conféré, sans nul doute, une image responsable et citoyenne, concourant ainsi à la protection des espaces verts. Instituée par le président de la République, Denis Sassou N'Guesso, en 1984, la Journée nationale de l'arbre, célébrée chaque 6 mars au début, a été déplacée au 6 novembre de chaque année pour respecter le calendrier pluviométrique du Congo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.