Angola: Le pays envisage d'assembler des tracteurs à la ZEE

Luanda — Une chaîne de montage de tracteurs a été mise en service ce mois-ci dans la zone économique spéciale (ZEE, sigle en portugais) Luanda/Bengo, à la suite d'un accord signé en décembre 2018 entre les gouvernements de l'Angola et des Émirats arabes unis (EAU).

Cette information a été fournie mercredi à la presse de Luanda, par le cheikh Ahmed Dalmoor Al Maktoum, à l'issue d'une audience que lui accordée le Président de la République, João Lourenço.

Le cheikh Ahmed Dalmoor Al Maktoum Xeike, des Émirats arabes unis, a souligné que l'assemblage de tracteurs sera destiné au marché intérieur (Angola), d'Afrique australe et centrale.

Pour cette usine, les Émirats arabes unis ont proposé d'investir environ 2 milliards de dollars américains qui seront également utilisés pour la production d'énergie et de gaz, ainsi que dans l'agriculture.

En ce qui concerne d'autres projets dans le pays, le cheikh Ahmed Dalmoor Al Maktoum a confirmé la construction, en deux ans, d'un entrepôt de produits pétroliers, un pari qu'il a considéré comme stratégique pour l'Angola.

En ce qui concerne le secteur du pétrole et du gaz, il a déclaré que la mise en œuvre de projets dans des champs de petites et moyennes dimensions avait été discutée lors de l'audience.

Ahmed Dalmoor Al Maktoum a dit avoir également abordé avec le chef de l'Etat angolais des questions ayant trait à l'expansion et à la modernisation du nouvel aéroport international de Luanda (NAIL), en cours de construction dans la région de "Bom Jesus", dans la capitale angolaise.

Ahmed Dalmoor Al Maktoum, qui est en Angola depuis mardi pour une visite de 48 heures, a exprimé le souhait de recruter autant d'Angolais que possible pour des projets en cours dans le pays.

Cette visite vise à concrétiser le projet de centres d'excellence pour les services agricoles en Angola, ainsi qu'à aborder des questions relatives aux «accords préalables» paraphés avec le Ministère angolais de l'Agriculture et des Forêts.

L'intention est de poursuivre les initiatives de développement de la Ferme Américaine, à Cuanza Sul, ainsi que du Programme de mécanisation agricole en Angola, sur la base des protocoles d'accord signés entre les deux États.

L'Angola et les Émirats arabes unis (dans le golfe Persique), membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), ont paraphé en juin 2015 un accord de coopération économique et technique et un autre pour la création d'une commission mixte.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.