Maroc: 22,45 milliards de DH mobilisés en trois ans pour la réduction des disparités territoriales

Désenclaver les zones rurales et de montagne, généraliser l'accès aux services de base et valoriser le potentiel économique

Une enveloppe de 22,45 milliards de DH a été mobilisée dans le cadre du programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural au titre des plans d'action 2017, 2018 et 2019, dont 6,80 milliards cette année, a indiqué mardi le ministre de l'Intérieur Abdelouafi Laftit.

Ce programme lancé en 2017 pour un investissement de 49,94 milliards de DH, vise à désenclaver les zones rurales et de montagne, à généraliser l'accès aux services de base dans 29.000 douars situés dans 1272 collectivités, et en valoriser le potentiel économique, a précisé M. Laftit qui présentait le budget du ministère devant la Commission de l'intérieur, des collectivités territoriales, de l'habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants.

Selon le ministre, rapporte la MAP, l'accent a été mis sur l'accompagnement des collectivités concernées dans la mise en œuvre des programmes de développement par le biais de programmes de mise à niveau des villes et centres urbains réalisés dans le cadre de plans d'action sur plusieurs années. Le ministère, a-t-il rappelé, a examiné et approuvé 11 conventions de partenariat d'un montant de 1,056 milliard de DH, dont une contribution de ce département à hauteur de 260 millions de DH au profit d'un certain nombre de collectivités territoriales.

S'agissant des programmes de développement intégré des trois régions du sud du Royaume (2016-2021), le ministère de l'Intérieur a alloué près de 1570 millions de DH dans le cadre de ses engagements contractuels en vertu des contrats-programmes au titre de 2019. Depuis le début de ce programme, a-t-il relevé, 70 projets ont été réalisés alors que 291 autres sont en cours de mise en œuvre. Le nombre de projets en phase de lancement s'élève à 345, a-t-il précisé.

Cette rencontre qui s'est déroulée en présence du ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur Noureddine Boutayeb, a été également l'occasion de passer en revue les réalisations durant l'année 2019, notamment en matière de généralisation de l'approvisionnement du monde rural en eau potable. Sous cet angle, a-t-il expliqué, des crédits d'une valeur de 165,57 millions de DH ont été alloués grâce à la part des collectivités territoriales dans le produit de la TVA, dont plus de 99 millions pour les projets supervisés par des collectivités et plus de 50 millions pour ceux inscrits dans le programme national d'approvisionnement du monde rural en eau potable.

Le ministre a, par ailleurs, souligné que le programme d'urgence adopté lors de la période estivale 2019 a permis l'approvisionnement de près de deux millions de personnes en eau. Jusqu'à septembre dernier, quelque 181 millions de dirhams ont été mobilisés pour son financement. Au volet du programme d'électrification rurale, le responsable a signalé que plus de 50 demandes de soutien financier à des projets d'approvisionnement ont été examinées. A cet égard, un budget de 28 millions de dhs a été affecté, dont une contribution du ministère dépassant les deux milliards de DH depuis le lancement de ce programme.

En ce qui concerne le programme des routes rurales, le ministre a souligné la poursuite de la politique de soutien des collectivités ne disposant pas des ressources financières suffisantes pour assurer leur contribution au 2ème programme national des routes rurales.

M. Laftit a également évoqué la stratégie visant la modernisation du système de mobilité urbaine et du transport public urbain ainsi que la contribution du ministère à l'accompagnement des réformes du transport interurbain et au soutien des collectivités territoriales en vue de réaliser les infrastructures de passages dédiés au transport public d'une enveloppe budgétaire de 250 millions de DH, sur un total de 900 millions programmés cette année.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.