Congo-Kinshasa: Où en est-on dans la riposte Ebola ?

7 Novembre 2019

Lentement mais sûrement vaccins et médicaments permettent de réduire le nombre de victimes d'Ebola par rapport au début de l'épidémie, en août 2018. Mais les attaques contre le personnel médical se poursuivent.

La lutte contre Ebola se poursuit en République démocratique du Congo. L'épidémie, déclarée le 1er août 2018, a jusqu'à présent tué 2.185 personnes sur 3.274 cas recensés. Elle touche les provinces du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et de l'Ituri, des régions sensibles où les efforts de confinement de la maladie sont entravés par les violences armées ainsi que par les attaques contre le personnel médical qui lutte contre Ebola.

Depuis le début de l'année, plus de 300 attaques contre le personnel de santé ont été recensées. Des attaques qui ont causé au moins six morts. Hugues de Roussan est responsable de la communication de l'Unicef, le Fonds des Nations unies pour l'enfance qui est impliqué dans la riposte contre Ebola. Carole Assignon a pu le joindre à Béni, une localité où sévit également la maladie. Cliquez sur l'image ci-dessus pour écouter son interview.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.