Afrique de l'Ouest: Marché financier de l'Uemoa - Les acteurs planchent sur les projets de textes issus de la réforme

Abidjan a abrité ce jeudi, un atelier d'échanges et de validation des projets de textes issus des chantiers de réforme. Mamadou Ndiaye, président du Conseil régional de l'épargne publique et des marchés financiers (Crepmf), a souligné que la conviction est de faire du marché financier régional, un levier incontournable pour le financement des économies, que les nouvelles réformes du marché ont été adoptées par le Conseil des ministres de l'Union en mars 2016.

Aussi, dans le cadre de ces réformes, a-t-il dit, la Banque mondiale à travers l'initiative Joint Capital Markets Program, a accepté d'accompagner le marché financier régional autour d'actions visant le renforcement et l'élargissement de la base des investisseurs, la promotion ainsi que la vulgarisation de nouveaux supports d'investissement et le renforcement du cadre opérationnel du Conseil Régional afin de lui permettre de mieux assurer ses missions.

De façon spécifique, explique M. Ndiaye, il s'est agi de la relecture des textes de base régissant le fonctionnement de notre marché, et qui ont fait l'objet de consultation avec les acteurs à partir des ateliers tenus les 8 et 9 juillet 2019 à Abidjan.

Ces textes portent sur les émissions de titres publics par syndication ; l'appel public à l'épargne sur le marché financier régional ; le placement privé ; la communication financière des sociétés faisant appel public à l'épargne ; le cantonnement des avoirs-espèces de la clientèle ; le contrôle interne ; et la mise en place de normes prudentielles des acteurs du marché financier régional mais également sur des projets novateurs portant sur la promotion du capital-investissement, des obligations vertes, sociales et durables ainsi que la mise en place d'un Fonds de protection des épargnants.

«Les améliorations attendues de ces nouveaux cadres règlementaires devant apporter plus de dynamisme, de transparence, de sécurité, d'attractivité, et donc de compétitivité à notre place financière,

il ne fait aucun doute que les regards croisés des experts que vous êtes, permettront la validation de textes modernistes et adaptés pour atteindre ces objectifs », a-t-il ajouté dans sa déclaration.

Au plan institutionnel, le changement de dénomination du Conseil régional de l'épargne publique et des marchés financiers en Autorité des marchés financiers (Amf - Umoa) se poursuit avec le processus de ratification engagé.

Selon lui, pour relever les défis liés au développement du marché financier régional, le Conseil Régional entend intensifier, au cours des prochaines années, les réformes engagées pour un meilleur financement des économies de l'Umoa.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.