Sénégal: Une convention de 30 milliards pour financer la campagne arachidière 2019-2020

Dakar — Le ministère de l'Economie, du Plan et de la Coopération a signé jeudi avec la Société islamique internationale de financement du commerce (ITFC, en anglais), une convention de financement d'un montant de 30 milliards de francs CFA pour le financement de la campagne de commercialisation arachidière 2019-2020.

Cette convention de financement a été signée par le ministre de l'Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, et le directeur général de la Société internationale islamique de financement du commerce, Hani Salem Sonbol.

"Nous avons signé les accords et d'ici la fin du mois, la Sonacos pourra disposer de ces sommes pour faire face à l'achat de l'arachide auprès des producteurs", a annoncé M. Hott, en présence de Modou Diagne Fada, directeur général de la SONACOS, la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal.

Selon le ministre, "il ne reste qu' à fixer la date du démarrage de la campagne (de commercialisation de l'arachide) et le prix au producteur".

Le ministre de l'Economie annonce que dans les prochains jours, son homologue en charge de l'Agriculture va rencontrer dans ce sens l'ensemble des parties prenantes.

La signature de cette convention de financement va permettre à la SONACOS d'être "sereine" et de pouvoir aller vers la campagne arachidière dans "de très belles conditions", selon son directeur général.

S'adressant "à tous les paysans et opérateurs économiques" du secteur, il assure que "la Sonacos est fin prête pour démarrer la campagne" de commercialisation de l'arachide 2019-2020.

Le DG de la Société internationale islamique de financement du commerce, Hani Salem Sonbol, au Sénégal dans le cadre de l'organisation du deuxième Conseil de gouvernance du programme des ponts commerciaux arabo-africains (AATB, en anglais), explique que la coopération entre son institution et la partie sénégalaise s'exerce dans des "domaines majeurs" tels que l'agriculture ou l'énergie.

Le Conseil de gouvernance du programme des fonds commerciaux arabo-africains est un programme visant le renforcement les échanges commerciaux et des investissements entre les pays arabes et les pays d'Afrique Subsaharienne.

Hani Salem Sonbol a salué les efforts fournis par le Sénégal avant de devenir membre du Conseil de gouvernance du programme des fonds commerciaux arabo-africains, lancé en 2016, et dont l'ambition est de contribuer à dynamiser le commerce intra-OCI et au développement des opportunités commerciales entre les régions arabe et africaine.

"Le Sénégal en est devenu, aujourd'hui, un membre à part entière de AATB", a-t-il indiqué.

La Société internationale islamique du financement du commerce est une entité du Groupe de la Banque islamique de développement (BID).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.