Algérie: Pour la régularisation de la situation des bénéficiaires de contrats de pré-emploi

Alger — Une commission interministérielle chargée de la définition des modalités visant la régularisation définitive de la situation des bénéficiaires de contrats de pré-emploi, conformément à un plan d'action progressif a été installée, jeudi au siège du ministère du Travail, de l'emploi et de la sécurité sociale, et ce dans le cadre de la mise en œuvre de la décision de la réunion du Gouvernement tenue hier mercredi.

Le ministre du Travail, de l'emploi et de la sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam a présidé la cérémonie d'installation de cette commission composée de représentants de plusieurs secteurs ministériels concernés, chargés de la définition des modalités pratiques à même de concrétiser cette régularisation.

Pour rappel, le Premier ministre Noureddine Bedoui, qui a présidé la réunion du Gouvernement, avait décidé de la régularisation définitive de la situation des bénéficiaires de contrats de pré-emploi ayant une expérience professionnelle et ce dans le cadre d'un plan d'action progressif.

les modalités de mise en œuvre seront prises en charge par une commission interministérielle présidée par le ministre du Travail afin de définir les mesures pratiques et permettre à cette catégorie de bénéficier de tous ses droits conformément à un plan d'action qui sera examiné et arrêté lors d'un conseil interministériel.

Il a fait savoir que le Gouvernement était déterminé à prendre en charge la situation d'une importante catégorie de diplômés concernés par les contrats de pré-emploi "ayant acquis une expérience professionnelle et des compétences avérées et ayant contribué à l'encadrement et la modernisation du service public, mais se trouvent dans des conditions professionnelles ne correspondant pas à leurs qualifications, et ce pour une durée de dix (10) ans pour certains et de (15) ans pour d'autres".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.