Cote d'Ivoire: Mathieu Kadio-Morokro raconté et expliqué par Agnès Kraidy et Zio Moussa

Le jeudi 31 octobre 2019, une cérémonie de dédicace du livre biographique « Jusqu'au bout du rêve », in Les Éditions du Cerap, a été organisée à la cour royale d'Abengourou en présence de Mathieu Kadio-Morokro et de Sa Majesté Nanan Boa Kouassi III, 17ème Roi de l'Indénié.

« Jusqu'au bout du rêve » est une biographie de Mathieu Kadio-Morokro le fondateur de l'entreprise Pétro ivoire. Cet ouvrage est le fruit d'une collaboration entre Agnès Kraidy et Zio Moussa, et il est préfacé par Sa Majesté Nanan Boa Kouassi III.

Zio Moussa a fait l'historique de la rédaction de l'ouvrage : « Trois années de recherche, de rencontres, d'écriture, de correction, de lecture, de relecture, de questionnements, d'incertitudes, de doutes et... d'espoir, jusqu'à l'espérance...

Tout a commencé le soir du 10 février 2016. À La Terre promise, résidence du couple Aïssata et Mathieu Kadio-Morokro». Pour lui, «Jusqu'au bout du rêve » est un livre pionnier tant par ses sept exceptions que par l'aménagement du temps discursif et le choix du style, de l'écriture.

Agnès Kraidy a partagé le constat qui l'a emmenée à se lancer dans cette aventure : « Dire et écrire pour aujourd'hui, mais plus encore pour demain.

Tout ce qui n'est pas dit aujourd'hui, mais encore plus sûrement tout ce qui n'est pas écrit aujourd'hui et maintenant, est irrémédiablement perdu pour aujourd'hui et pour demain».

Pour elle, « le Chef moderne tient aussi son art du commandement de son héritage traditionnel. Il est chef traditionnel agni (akan) du village d'Affalikro ».

Elle a insisté sur le fait que Mathieu Kadio-Morokro est à la fois bâtisseur d'hommes, passeur de valeurs mais aussi et surtout un homme à la réussite modeste qui a su trouver l'équilibre entre les traditions africaines et la croyance religieuse catholique.

Elle a également expliqué pourquoi il est important de retracer la vie des modèles : « Les siècles mais aussi les nations sont généralement avares de vrais grands hommes qui font référence et modèles. Et la Côte d'Ivoire a vu partir nombre de ses grands Hommes dont le silence et l'oubli couvrent déjà jusqu'au nom.

Comment donc les générations d'aujourd'hui et de demain qui ont justement besoin de savoir, de comprendre et surtout d'avoir des repères pourraient-elles trouver leur chemin quand celles et ceux qui façonnent, construisent et prennent une part déterminante au développement de ce pays se taisent ? ». Elle a terminé ses propos en adressant des remerciements à Sa Majesté Nanan Boa Kouassi III Roi de l'Indénié, pour avoir accepté de préfacer à titre exceptionnel le livre.

Nanan Kadio-Moroko a ensuite répondu à des questions de l'assistance. Pour lui, la grande difficulté des chefs d'entreprise c'est de pouvoir transmettre les acquis. Il s'est réjoui d'avoir réussi cela, car ses enfants s'intéressent à ses activités.

Aujourd'hui, il est un homme comblé qui a démissionné de toutes ses fonctions au sein de l'entreprise façonnée par ses mains et sa sueur, pour prendre un repos mérité après de longs hivernages de dur labeur. En son rêve, il a cru. Et ce rêve, il l'a réalisé. Jusqu'au bout, il n'a rien lâché. Un modèle qui doit inspirer les jeunes générations.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.