Cote d'Ivoire: Vagondo Diomandé aux policiers - "Vous êtes des dieux, mettez l'ordre au sein de vos préoccupations"

L'École nationale de police à Abidjan-Cocody a abrité le mercredi 6 novembre 2019 une séance de travail entre le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Vagondo Diomandé avec les policiers.

Le ministre Vagondo Diomandé a décliné la vision de son ministère qui se résume en quatre points : "L'amélioration des conditions de vie et de travail de la police", "le renforcement des relations police-population", "le renforcement des capacités opérationnelles de la police", et "le redressement du fonds de prévoyance de la police".

Sur le premier point, le ministre Vagondo Diomandé, est revenu sur les visites effectuées dans plusieurs commissariats de police pour s'enquérir des conditions de travail et de vie des policiers.

«Qu'est-ce que j'ai constaté ? J'ai rencontré certains de nos camarades qui portaient des tenues délavées. Il m'est arrivé de constater dans certains commissariats, que les locaux n'ont pas été nettoyés depuis longtemps.

J'ai vu que certains commissariats n'avaient même pas de véhicule pour se déplacer, (... ) qu'il n'y avait même pas un ordinateur », a constaté le ministre. Il a promis aux responsables de la police d'équiper conséquemment les agents.

Pour le second point, Vagondo Diomandé, dit avoir constaté que la population a des à priori vis-à-vis de la police. Selon lui, elle considère les policiers comme des "racketteurs", "des gens qui empêchent de vivre librement".

Il dira : « "I have a dream", j'ai un rêve. Mon rêve, c'est de faire en sorte que la population ait confiance en la police.

Je ne veux pas que les efforts que vous faites, soient ternis par des comportements déviants ». Il a invité les policiers à la "rigueur", à être "impeccablement habillés" et à collaborer avec les autres forces de sécurité pour l'intérêt de la population.

Concernant le dernier point, le ministre a déploré le dysfonctionnement du fonds de prévoyance sociale de la police. « C'est un dossier que j'ai en main et j'entends le prendre dans sa globalité », a-t-il fait savoir.

Pour terminer, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile a invité ses collaborateurs à adhérer à sa vision : « J'ai besoin de votre adhésion. Je suis ouvert à toutes les propositions. Vous êtes des "dieux".

Il faut que l'on vous regarde comme des dieux. Je veux que 2020 soit une année où la Côte d'Ivoire sera fière de sa police.

Mettez l'ordre au sein de vos préoccupations. Je vous ai à l'œil, si... ». Vagondo Diomandé a aussi traduit toute sa reconnaissance à ses prédécesseurs et aux cadres de la police pour le travail abattu.

Au nom de ses collaborateurs, le Directeur général de la police(Dgpn), Youssouf Kouyaté a rassuré le ministre de l'implication de la police dans sa vision : « Je voudrais ici et maintenant prendre l'engagement solennel, au nom de l'ensemble des policiers, pour vous réitérer notre volonté de vous accompagner dans votre vision pour le bonheur de la population.

Soyez rassuré monsieur le ministre, que vos priorités ont valeur d'instructions et nous allons les appliquer à la lettre ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.