Angola: Le pays ouvre un forum sur l'investissement à Shanghai

Luanda — Le ministre du Commerce, Joffre Vandunem, a inauguré jeudi à Shanghai, en Chine, un espace de débat et d'analyse sur l'investissement en Angola, intitulé "Forum Invest-Angola", inséré dans la deuxième édition de l'Expo internationale d'importation et exportation de la China (CIIE).

Le forum a pour objectif d'entendre, d'analyser et de discuter des raisons pour lesquelles les investisseurs transfèrent timidement leurs finances en Angola, malgré le potentiel énorme des ressources naturelles et celui des consommateurs du continent africain.

Dans l'acte d'ouverture du forum, Joffre Vandúnem a annoncé que l'Angola assumait de manière pratique et cohérente l'application de mesures visant à créer les conditions de stabilité macroéconomique indispensables à l'amélioration de l'environnement des affaires.

Le ministre a affirmé que "dans le nouvel Angola, le paradigme est que le secteur privé est le moteur du développement, de la diversification économique, générant des investissements pour une transformation productive et la création d'emplois qui améliorent la vie de tous les citoyens".

"Nous sommes confrontés à un moment qui nécessite des actions concrètes allant au-delà des discours, des faits et des non-mots", a souligné le responsable, ajoutant que le gouvernement angolais était attaché à la tâche de prévisibilité et de transfert aux processus pour que le secteur privé puisse développer l'économie.

Lors de l'événement, l'ambassadeur angolais en Chine, João Salvador dos Santos Neto, a souligné que l'Angola est bien situé sur le plan géographique, avec un marché de plus de 400 millions de consommateurs.

Il a également souligné que les infrastructures de transport, notamment les ports, les aéroports, les chemins de fer et les routes, en cours d'achèvement par le Gouvernement angolais, feraient du pays une plate-forme au service de l'économie des pays de la sous-région avec des répercussions sur l'économie continentale et internationale, à condition que «nous sachions tirer pleinement parti des avantages que représente le soi-disant corridor de Lobito

La Chine est le premier partenaire commercial de l'Angola et, en Afrique, l'Angola est le deuxième partenaire de la Chine. En 2018, plus de 50% des investissements directs dans le pays ont été réalisés par des entreprises chinoises.

Le ministre du Commerce est à la tête d'une délégation qui comprend le secrétaire d'État aux Pêches, des administrateurs d'instituts publics, des directeurs et des techniciens de différents ministères et des hommes d'affaires à la recherche de partenariats d'affaires.

Le forum Invest-Angola, qui a pour slogan «Unis par un secteur entrepreneurial privé prospère et une société angolaise développée», est une organisation de la Chambre de commerce Angola-Chine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.