Congo-Brazzaville: Start-up - Des gourdes filtrantes pour une eau potable

Les produits biodégradables sont une création de la société GreenB services que dirige Sorel Elvard Kimposso. Fabriqués à partir de la silicone, ils ne sont pas nocifs à la santé de l'être humain.

Fabriquée et commercialisée pour un premier temps à Brazzaville et à Pointe-Noire, la gourde a un filtre qui purifie l'eau, épargnant ainsi le consommateur des maladies hydriques. Elle est conçue pour préserver l'environnement de la pollution grâce à sa matière de base.

Contrairement à d'autres bouteilles en plastique, celle-ci est pliable et peut être emportée à des milliers de kilomètres sans en sentir le poids. Sa légèreté est un atout majeur et ne prend pas trop d'espace dans la valisette d'un voyageur ou dans la poche d'un sportif.

La différence est que, quand un enfant sort avec une gourde traditionnelle remplie d'eau et qu'elle se vide, ce dernier est confronté à un problème de telle sorte qu'il ne peut plus repartir à la maison pour boire l'eau. Il sera tenté de boire celle du robinet qui l'expose à des maladies hydriques. Ce produit est donc fabriqué pour que l'enfant ait une eau de bonne qualité à n'importe quel endroit. Elle est fabriquée pour l'instant en Chine mais le design est fait au Congo où le produit est commercialisé.

Le produit est placé sur le marché depuis août dernier et la vision pour les promoteurs consiste également à recycler les déchets plastiques. « Avec ce recyclage, nous allons commercialiser des sacs à dos scolaires pour les enfants et des trousses. Nous espérons que dans les jours à venir, notre entreprise va grandir pour soulager notre population vivant dans des conditions difficiles », a confié Sorel Elvard Kimposso.

En recyclant les déchets plastiques, les promoteurs veulent aussi contribuer à lutter contre la pollution du sol qui a des conséquences sur les activités agricoles .

Cette initiative est salutaire dans la lutte contre les changements climatiques ; elle vise à amener la population à passer du plastique jetable aux objets recyclables.

« Vous imaginez que si tout le monde se met à consommer l'eau minérale tous les jours alors que nous sommes une population de près de cinq millions d'habitants, cela fera cinq millions de bouteilles par jour. Et au bout d'une année, des tonnes et des tonnes de déchets plastiques qui vont se retrouver dans le sol, empêchent les agriculteurs de cultiver la terre », a indiqué Sorel Elvard Kimposso.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.