Madagascar: Electricité de la Jirama - Branchements illicites dans une résidence à Ivandry

Installations douteuses dans une grande résidence à Ivandry.

Plus de 500 millions Ariary de manque à gagner. C'est ce que la Jirama a identifié du mois de janvier à octobre 2019, en menant les 300 contrôles de régularité auprès des usagers. Hier encore, la société d'Etat a démasqué un branchement avant compteur dans une résidence située à Ivandry. En effet, cette descente a été menée, suite à un doute sur 49 compteurs installés sur le bâtiment. Des compteurs qui sont déjà fonctionnels, alors que les dossiers y afférent semblent comporter d'anomalies.

« Suite à cette constatation sur le dossier du client, la Jirama a dépêché, sur place, ses auditeurs accompagnés d'un huissier de Justice pour un constat et un inventaire de puissance consommée. Le premier constat a permis de découvrir un branchement direct depuis le poste transformateur qui alimente le sous-sol, faisant usage de parking, ainsi que tous les couloirs des quatre étages du bâtiment. Interrogés sur ce délit, les électriciens de la résidence ont expliqué que le branchement dédié à l'éclairage du sous-sol et des couloirs s'est fait rapidement en attendant l'arrivage des compteurs de la Jirama », ont indiqué les représentants de la société d'eau et d'électricité, présents sur les lieux.

Outre les 49 compteurs, l'agence de la Jirama Analamahitsy indique qu'aucune demande de 50e compteur, dédié à l'éclairage du parking et des couloirs, n'est enregistrée, à ce jour, au niveau de son agence. Hier, l'équipe de la Jirama a procédé à l'arrêt des compteurs. Selon la communication officielle, les investigations se poursuivent pour mieux éclaircir cette affaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.