Sénégal: Le Sutsas appelle à la sauvegarde du patrimoine

8 Novembre 2019

Après une élection «controversée» de son secrétaire général la semaine dernière, le Sutsas a tenu hier, jeudi 07 novembre, un point de presse pour appeler à la sauvegarde de son patrimoine national, à la sérénité et au calme à l'endroit de ceux qui auraient ressenti de la frustration après le vote.

Les partisans de Mballo Dia Thiam qui a rempilé ont soutenu, la démocratie étant la loi de la majorité dans nos prises de décisions dans le respect de la minorité.

Mballo Dia Thiam a rempilé pour le poste de secrétaire général du Syndicat unitaire des travailleurs de la santé et de l'action sociale. Une réélection qui a été contestée par certains de ces pairs.

Pour apaiser la situation, le bureau exécutif national du Sutsas a tenu un point de presse hier, jeudi, appelant à la sauvegarde de leur patrimoine national, à la sérénité et au calme à ceux qui auraient ressenti de la frustration après le vote.

Selon Ali Nabedé, Secrétaire national chargé de la communication, « la démocratie est la loi de la majorité et nos prises de décisions se font dans le respect de la minorité ».

Ce dernier a aussi renseigné sur la composition des membres du Ben : « ceux qui réclamaient un rajeunissement ont été bien servis car 46 des 51 membres du BEN sont constitués de jeunes, soit un taux de rajeunissement de 90,19%, bien que cela ne soit pas une obligation car toutes les générations sont d'égale dignité et aucun argument légal ne pourrait justifier l'exclusion d'une catégorie ».

Quant à la représentation régionale au nouveau BEN, le Sutsas a déclaré que 12 des 14 régions ont obtenu au moins un poste électif dans le bureau et pour les deux régions qui avaient « boudé » (Thiès et Matam), leurs secrétaires généraux deviennent des membres es-qualité du BEN et siégeront en même temps que les autres avec les mêmes droits et prérogatives que les élus. «

Au total, malgré cette campagne de diabolisation, de dénigrement et de désinformation, le nouveau BEN issu du 9ème Congrès ordinaire des 02 et 03 novembre 2019, a été légalement et démocratiquement élu avec un maillage territoire national », a déclaré M. Nabedé.

S'agissant des perspectives, le Sutsas s'est engagé à faire encore siens « le recrutement dans la Fonction publique, le renouvellement des contrats, le système indemnitaire, la formation continue, les intégrations dans les statuts respectifs, l'application de la loi d'orientation sociale et l'élaboration de la loi d'orientation familiale, les comités de développement sanitaires (CDS), le financement de la santé, le plateau technique et la dette hospitalière »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.