Cote d'Ivoire: Salubrité urbaine - Une société engage les populations d'Anyama à assainir leur environnement

8 Novembre 2019

L'opérateur chargé de la gestion des déchets de la commune d'Anyama, Ecoti-Sa, veut amener les populations de la cité de la cola à mettre un point d'honneur à la propreté de leur cadre de vie.

Le directeur général adjoint de l'entreprise, Hilaire Assé, l'a recommandé, mercredi, lors du forum dit « Mercredi des déchets » qu'organise tous les mois l'entreprise dans une des communes relevant de leur compétence.

La rencontre qui s'est articulée autour du thème : « Services délégués de collecte et de nettoiement : état des lieux, contraintes, dysfonctionnements et facteurs d'amélioration et d'optimisation », vise, au dire de l'adjoint de Jalel Nafti, directeur général d'Ecoti-Sa, à sensibiliser les populations à l'assainissement de leur environnement immédiat.

Pour Hilaire Assé, les efforts de l'opérateur pour bouter les déchets hors d'Anyama seront vains si les habitants de la commune, eux-mêmes, ne s'y mettent pas et ne prennent pas un minimum de dispositions pour entretenir leur cadre de vie, enlever les ordures, les déposer dans les bacs installés à cet effet, etc.

« Il ne faut pas laisser l'incivisme et les mauvais comportements prendre le dessus sur notre engagement à rendre nos cités propres », a-t-il exhorté.

Le maire d'Anyama, Amidou Sylla, qui avait à ses côtés le député Siaka Ouattara, a promis aux dirigeants de la société d'œuvrer à faire de sa commune une des plus propres du District d'Abidjan.

Il a dit à ses administrés d'être respectueux des consignes de conditionnement de leurs ordures ménagères et de les déposer régulièrement dans les bacs. Afin d'alléger la tâche aux agents de l'opérateur.

Toujours dans le cadre de l'événement, la mairie d'Anyama, l'opérateur Ecoti-Sa, l'Agence nationale de gestion des déchets et des structures communautaires locales ont signé une charte de partenariat pour des campagnes de sensibilisation et des activités de salubrité dans la commune.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.