Cameroun: Immeuble siège de l'ART - La construction avance

Ce bâtiment qui va assurément donner plus de crédibilité et d'envergure à l'agence de régulation de télécommunication devrait être livré en 2021.

Juste en face de l'hôtel Hilton de Yaoundé, se dresse progressivement un imposant bâtiment : celui de l'immeuble siège de l'Agence de Régulation des Télécommunications (ART). Les travaux semblent évoluer à la vitesse grand V. Sur le chantier mardi dernier, il est un peu plus de 16h et c'est jour de visite.

Maître d'ouvrage, maître d'œuvre et mission de contrôle sont mobilisés pour faire le point de l'état d"avancement des travaux lancés en août 2018. Un peu plus d'un an donc que le groupement d'entreprises Erdem-Somaf s'active pour la construction de cet ouvrage. D'ailleurs en cet après-midi où la ville est quelque peu arrosée, ils s'attèlent à leur tâche.

Les journées ici commencent à 7h30 et s'achèvent parfois très tard dans la nuit, tant que les objectifs de la journée n'ont pas été atteints.

Construit sur un espace qui fait au total 2050 m2, ce bâtiment est principalement destiné à abriter les services de la direction générale de l'ART, dont le cabinet du président du conseil d'administration, celui du directeur général et les principales directions.

On y retrouvera 11 niveaux dont deux sous-sols et un rez-de-chaussée, près de 300 bureaux, une salle technique, une salle informatique, un espace restaurant et un espace de médecine du travail ainsi qu'un centre de sport pour la relaxation du personnel. Ce bâtiment a également des spécificités.

D'abord, il devra se fondre dans l'architecture des immeubles situés le Boulevard du 20 mai. Ensuite, il est inspiré de la technologie turque, comme l'explique Patrice Joël Mpoudi, sous-directeur du patrimoine et de la logistique à l'ART.

S'agissant du taux d'avancement de ce projet, il est aujourd'hui de 30% avec les sous-sols, le rez-de-chaussée et trois niveaux déjà sortis de terre. L'on devrait voir le chantier devrait être livré en mai 2021.

Pour les responsables de l'organisme de régulation du secteur des télécoms, ce bâtiment est important à plus d'un titre. « L'ART est une administration publique qui, de par la nature de ses activités, nécessite beaucoup de coopération internationale.

Donc, il faut une structure de référence pour crédibiliser les actions qui sont menées par le Cameroun dans le secteur des télécommunications.

Cette structure assurant le contrôle et le suivi principalement des opérateurs de téléphonie doit pouvoir avoir une représentation digne et honorable auprès de ces firmes internationales », explique Patrice Joël Mpoudi.

Cet immeuble va aussi, en plus d'offrir un cadre agréable de travail à son personnel, contribuer à améliorer l'image de la ville de Yaoundé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Construction

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.